C


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


COUVREUR PAUL

Professeur de philologie grecque et latine (1872-1898)


ÉTUDES
Lycée de Saint-Étienne ; lycée de Tournon ; boursier au lycée Lakanal en 1888 ; multiplie les prix au concours général ; entre à l’École normale supérieure en 1890 (il n’a pas 18 ans) ; scolarité à l’École normale supérieure (1890-1894) ; suit les cours de l’École pratique des Hautes Études ; agrégation de grammaire (1er) en 1893. N’a pas eu le temps de terminer sa thèse.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Professeur au lycée de Valenciennes (1894-1895) ;
maître de conférences à la faculté des lettres de Lille (1895) ; on lui confie les cours de la chaire de philologie grecque et latine.

PRINCIPAUX OUVRAGES
traduction et notes du Phédon puis du Ménexène de Platon (1893) ; édition classique de l’Anabase (texte grec avec une introduction et des notes, 1897) ; il travaillait, juste avant sa mort, à une révision critique de la correspondance de Voltaire. Articles nombreux dans la Revue de Philologie et la Revue Critique.

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
Les chefs d’établissements signalent très vite ses aptitudes et sa finesse d’esprit : « La conduite du jeune Couvreur Paul a été excellente [...]. Il travaille avec intelligence et avec goût [...]. Il se distingue par ses habitudes laborieuses et l’originalité de son esprit » (proviseur de Lakanal). « Musicien, amoureux de la musique [...], déchiffrant avec une remarquable familiarité, il aimait beaucoup jouer à quatre mains Haydn, Mozart, Beethoven qui lui étaient très familiers ». (Annuaire des anciens élèves de l’École normale supérieure). Il décède brutalement après cinq jours d’agonie à Lille.

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]