D


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


DESJARDINS ABEL

Professeur d'histoire (1814-1886) - Doyen


ÉTUDES
Bachelier ès lettres en 1832 ; licence en droit en 1835 ; licence ès lettres en 1842 ; agrégation d’histoire en 1843 ; docteur ès lettres le 18 octobre 1845 en Sorbonne.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Professeur d’histoire au collège royal d’Angers (15 août 1843-1847) ; professeur d’histoire à la faculté des lettres de Dijon (22 janvier 1847-1856) ; professeur à la faculté des lettres de Caen (30 avril 1856-1858) ;
professeur d’histoire à la faculté des lettres de Douai (4 février 1858 à sa mort) ; chargé d’inspection en tant qu’inspecteur général dans le Sud-Ouest en 1868 ; doyen de la faculté des lettres de Douai à partir de février 1858.

PRINCIPAUX OUVRAGES
Essai sur l’enseignement (1841) ; L’Empereur Julien (thèse, 1845) ; Essai sur Saint Bernard (1847) ; Vie de Jeanne d’Arc (1854) ; L’esclavage dans l’Antiquité (1857) ; Recueil des papiers relatifs aux rapports diplomatiques de la France et de la Toscane (en 6 vols pour les XVe-XVIIe s., 1859-1885) ; Vie de M. Lambrecht (1873) ; Charles IX : deux ans de règne (1570-1572) (1873) ; Jean Bologne (1883).

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
Une enquête rectorale confidentielle est ouverte en août 1855. Le recteur de
l’académie de Dijon le signale au ministre alors qu’il est professeur d’histoire à la faculté des lettres de Dijon, suite à plusieurs plaintes et dénonciations déposées contre lui. C’est son attitude pendant l’année 1848 qui semble poser problème ; le recteur écrit dans sa lettre du 24 août 1848 : « Il a adopté franchement les principes d’une république honnête et modérée » ; il a ensuite soutenu le général Cavaignac lors de la présidentielle et a critiqué dans la presse Louis Napoléon Bonaparte, mais après la victoire de ce dernier, il a changé de ton et est rentré dans le rang. Correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres à partir de décembre 1878 ; membre de la Société de géographie de Lille ; membre du jury d’agrégation ; réalise deux missions historiques en Italie en 1852 et 1855.
« Homme du monde » d’après la fiche confidentielle de 1886 ; grand spécialiste des conférences publiques ; son salon devint l’un des grands lieux mondains de la vie douaisienne.

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]


Christophe HUGOT, "À propos d'un buste d'Abel Desjardins", Insula [en ligne]


Le buste d'Abel Desjardins par Édouard Houssin