D


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


DION ROGER

Professeur de géographie (1896-1981)


ÉTUDES
Collège Augustin Thierry de Blois ; collège Rollin à Paris (1904) ; lycée Buffon de Paris (1906) ; collège de Blois (1907) ; baccalauréat ès lettres en 1913 ; classes préparatoires au lycée Louis-le-Grand (1913-1915) ; mobilisé comme artilleur en 1916-1919 sur le front du Nord-Est puis promu officier ; admission à l'École normale supérieure au concours des démobilisés en 1919 ; licence ès lettres ; diplôme d'études supérieures sur le Val-de-Loire blésois (sous la direction d'Albert Demangeon) en 1921 ; agrégation en 1922 ; deux ans à la fondation Thiers (1922-1924) ; thèse de doctorat ès lettres soutenue en Sorbonne sur le Val-de-Loire (19 décembre 1934)

PARCOURS PROFESSIONNEL
Maître surveillant puis surveillant général à l’École normale supérieure (1924- 1934) ; chargé de cours de géographie en Sorbonne (1928-1932) ;
nommé chargé de cours de géographie à la faculté des lettres de Lille en 1934 ; professeur de géographie à la faculté des lettres de Lille en 1935 ; nommé professeur de géographie économique à la Sorbonne (1945-1948) ; détaché à l’université de Sao Paulo (1947) ; professeur de géographie historique de la France au Collège de France (1948-1968) ; nombreux séjours dans les universités étrangères (Institut français de Londres, Hambourg, Barcelone, Madrid, Institut des Hautes Études marocaines de Rabat…) ; professeur honoraire du Collège de France en 1969.

PRINCIPAUX OUVRAGES
Le Val-de-Loire : étude de géographie régionale (1934) ; Essai sur la formation du paysage rural français (1934) ; Orléans et l’ancienne navigation de la Loire (1938) ; La part de la géographie et celle de l’histoire dans l’explication de l’habitat rural du Bassin parisien (1946) ; Les frontières de la France (1947) ; Paris dans les récits historiques et légendaires du IXe au XIIe s. (1949) ; La création du vignoble bordelais (1952) ; Histoire de la vigne et du vin en France des origines au XIXe s. (maître ouvrage, 1959) ; Aspects politiques de la géographie antique (1977).

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
« Au centre de ses recherches, s’inscrivait la géographie historique, l’élucidation de l’espace humain par le temps de l’histoire, qu’il s’agisse du Val-de-Loire, des frontières de la France, des voyages de Pytheas ou des campagnes de César. Son œuvre la plus importante reste l’Histoire de la Vigne et du Vin en France des origines au XIXe s. » (« Nécrologie » dans Annuaire du Collège de France, 1981-1982, p. 71-72, par Emmanuel Le Roy Ladurie).
« À la fin de l’année 1933, un jeune universitaire présentait en Sorbonne une thèse, le Val-de-Loire, que l’ensemble des géographes saluait comme un authentique « chef-d’œuvre ». Quarante-quatre ans plus tard, le même géographe couronnait une brillante carrière par un ouvrage de géographie historique que ses pairs accueillaient par un silence complet [...]. Quelles motivations avaient pu pousser Roger Dion hors des voies traditionnelles ? Quels cheminements l’avaient conduit des plates-bandes bien ratissées de la géographie vidalienne jusqu’aux confins, et parfois au-delà, d’une discipline dont ses contemporains croyaient avoir parfaitement balisé le domaine » (Annales de géographie, 1982, « Nécrologie », p. 205.). « Cette œuvre si riche, si pleine, se nourrit aux sources les plus variées : cartes anciennes, plans cadastraux, rapports des intendants, statistiques des préfets, documents d’archives les plus variés dont l’utilisation ne saurait surprendre de la part du plus brillant disciple de Demangeon. Dans la bibliographie aux côtés de Tacite, de César, de Strabon apparaissent des historiens, des géographes, des économistes, des agronomes, des archéologues, des voyageurs anciens ou modernes » (Annales de géographie, p. 208 sur sa thèse).

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]