E


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


ERNOUT ALFRED (Georges)

Professeur de langue et littérature latines (1879-1973)


ÉTUDES
Lycée de Lille en tant que boursier ; bachelier ès lettres ; étudiant à la faculté des lettres de Lille comme boursier de licence puis d’agrégation (1899-1901) ; licence ès lettres en 1900 ; agrégation de grammaire en 1901 (1er) ; boursier d’études de doctorat en Sorbonne (1901-1903) ; boursier d’études auprès de l’École pratique des Hautes Études (1905-1908) ; élève diplômé de l’EPHE en 1905 ; docteur ès lettres le 5 décembre 1908 en Sorbonne.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Professeur au lycée de Troyes (1908-1913) ;
maître de conférences de langue et littérature latines à la faculté des lettres de Lille (1913) ; professeur titulaire (2 décembre 1920) ; maître de conférences de langue latine en Sorbonne (juillet 1924) ; professeur de poésie latine en Sorbonne (1er octobre 1928) ; directeur d’études de philologie latine à l’École pratique des Hautes Études (1925) ; professeur d’histoire de la langue latine au Collège de France (1944) ; retraite le 30 septembre 1951.

PRINCIPAUX OUVRAGES
Le parler de Préneste d’après les inscriptions (thèse à l’École pratique des Hautes Études, 1905) ; Les éléments dialectaux du vocabulaire latin (thèse, 1908) ; Recherches sur l’emploi du passif latin à l’époque républicaine (1908) ; Morphologie historique du latin (plusieurs éditions, 1914) ; Lucrèce : De la Nature (2 vols, texte et commentaire, 1920) ; Pline l’Ancien : Syntaxe latine (1927) ; Plaute : Comédies (texte et traduction, 7 vols, 1932-1940) ; Salluste : Les œuvres (édition critique, 1941) ; Aspects du vocabulaire latin (1946) ; Histoire naturelle (10 vols, 1947 à 1963) ; Dictionnaire étymologique de la langue latine (2 vols, 1951) ; Pétrone : Le Satiricon (texte et traduction, 1962) ; 141 articles recensés dont plusieurs dans la Revue de Philologie, la Revue des études latines, le Bulletin de l’association Guillaume Budé.

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
De tendance radicale, rationaliste athée. Mobilisé en 1915-1916 ; auxiliaire du service de la censure à l’École militaire ; s’oppose à l’occupant pendant la Seconde Guerre mondiale ; incarcéré avec 12 membres de l’Institut le 2 avril 1942 à la prison de Fresnes. Secrétaire adjoint de l’Association Guillaume Budé ; président de l’Association de 1935 à 1973 ; directeur de la Revue de philologie pour sa partie latine à partir de 1927.

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]