G


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


GIBERT ANDRÉ

Maître de conférences de géographie (1893-1985)


ÉTUDES
École normale de Valence (1909-1912) ; en congé d’études de 1912 à 1914 ; licence d’histoire-géographie en 1914 ; diplôme d’études supérieures en histoire-géographie ; boursier d’agrégation à la faculté des lettres de Lyon en 1919 ; agrégation d’histoire-géographie en 1919 (1er) ; doctorat ès lettres en Sorbonne, le 2 février 1931.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Enseignant au collège de Lure (1919) ; agrégé d’histoire-géographie au lycée de Besançon (6 décembre 1919) et chargé d’un cours complémentaire de géographie à la faculté des lettres de Besançon ; Maître de conférences de géographie (16 décembre 1931) à la faculté des lettres de Besançon ;
chargé du service de la chaire de géographie à la faculté des lettres de Lille par arrêté du 24 juin 1933 ; maître de conférences de géographie à la faculté des lettres de Lille (mars 1934) ; donne des conférences à l’Institut commercial et à l’École de commerce de Lille ; muté en octobre 1934 à la faculté des lettres de Lyon comme maître de conférences de géographie ; professeur de géographie à partir de janvier 1935 à la faculté des lettres de Lyon ; directeur de l’Institut de géographie de Lyon (1935-1960) ; directeur basé à Lyon de l’Institut du Proche et du Moyen-Orient de Beyrouth (1947-1960) ; professeur à l’Institut d’études politiques de Lyon ; retraite en octobre 1960.

PRINCIPAUX OUVRAGES
La porte de Bourgogne et d'Alsace : étude géographique. (thèse en Sorbonne, 1931) ; Visages du Lyonnais (1952) ; Géographie des textiles (1957) ; La région industrielle de Saint-Étienne à la veille de la guerre ; Autorité de la Bible (1980) ; L'Assemblée du Dieu vivant (1981) ; collection de cartes murales pour l'enseignement (Delagrave) ; manuels de géographie du secondaire (7 vols chez Delagrave). Nombreux articles dans le Bulletin de géographie de Lille (« L'industrie houillère de la région du Nord devant la crise » ; « Les champs en France… »).

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
Intégré à une unité combattante pendant la Première Guerre mondiale ; officier d’artillerie du 1er mai 1915 à la fin de la guerre (deux citations, Croix de Guerre).
Semble avoir joué un rôle très important au niveau religieux au sein du groupe protestant des darbystes dont il fut l’un des chefs (Sur les Darbystes, voir E.-G. Léonard, Histoire générale du protestantisme, t. 3, Déclin et renouveau, Paris, PUF, 1964, p. 337-339 : « une sorte de jansénisme protestant »).

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]