H


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


HENNE VICTOR

Professeur de papyrologie, épigraphie et histoire ancienne (1895-1983)


ÉTUDES
Études primaires à Boulogne- sur-Mer ; études secondaires au lycée de Lille puis au lycée Louis-le-Grand ; baccalauréat ès lettres ; admis à l’École normale supérieure (1914) ; reste dans la zone occupée pendant les quatre années de la Première Guerre mondiale ; passe sa licence ès lettres et son diplôme d’études supérieures à la faculté des lettres de Lille pendant l’occupation allemande ; scolarité à l’École normale supérieure (1919-1920) ; agrégation d’histoire-géographie en 1919 ; il rencontre Pierre Jouguet à l’École pratique des Hautes Études en assistant à son séminaire de papyrologie et se lie d’amitié avec lui ; pensionnaire de l’Institut français d’archéologie orientale ; n’a jamais terminé sa thèse de doctorat.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Professeur suppléant au lycée de Tourcoing (1917-avril 1918) ; professeur suppléant au lycée de Lille (16 octobre 1918- 30 octobre 1919) ; professeur au lycée Buffon (5 janvier 1920-13 mars 1920) ; professeur au lycée de Clermont-Ferrand (4 juin 1920-30 septembre 1920) ; Institut français d’archéologie orientale du Caire (1er novembre 1920-15 octobre 1926) ; professeur d’histoire ancienne à l’université du Caire (16 octobre 1926-31 mai 1928) ;
nommé maître de conférences de papyrologie, épigraphie et d’histoire ancienne à la faculté des lettres de Lille (1er juin 1928) ; il demeure en poste à la faculté des lettres de Lille jusqu’à sa retraite, le 30 septembre 1960 (arrêté du 2 mai 1960).

PRINCIPAUX OUVRAGES
Nombreux articles dans les revues spécialisées ; Rapport sur les fouilles de Tell Edfou (1921-1922) ; Rapports sur les fouilles de Tell Edfou (1923-1924) ; Liste des stratèges des nommes égyptiens à l’époque gréco-romaine (1935) ; nombreux rapports sur les fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale.

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
« Longue et indéfectible amitié entre le maître et son disciple » (Pierre Jouguet) (Annuaire des anciens élèves de l’École normale supérieure, 1986). Henri Henne participe aux fouilles d’Edfou en Égypte ; il est à proximité du chantier lorsqu’en 1922 on découvre la tombe de Toutankhamon. Il fut l’un des premiers à pénétrer dans le tombeau ; il met aussi à jour, lors de ses nombreuses expéditions archéologiques d’importantes collections de papyrus. Il reprend en main et développe à la faculté des lettres de Lille l’Institut de papyrologie et d’égyptologie qui avait beaucoup souffert de la mutation vers Paris de Pierre Jouguet son créateur.
Homme de terrain et enseignant attentif aux aspects pédagogiques de sa mission, il n’a jamais fini ses thèses de doctorat par « désintérêt pour la chose publiée. Papyrologue probe et scrupuleux » (Notice nécrologique dans Annuaire des anciens élèves de l’École normale supérieure)

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]