S


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


SAINT-LÉGER ALEXANDRE DE

Professeur d'histoire et des provinces du Nord de la France (1866-1944)


ÉTUDES
Collège communal de Dunkerque ; bachelier ès lettres ; étudiant à la faculté des lettres de Lille (étudiant de Paul Fabre et Jules Flammermont qui le sensibilisent à l’histoire locale et régionale par leurs cours publics) ; licence ès lettres à la faculté des lettres de Lille en 1890 ; boursier d’agrégation de la faculté lilloise (octobre 1890-septembre 1893) ; diplôme d’études supérieures à Lille en 1898 sur L’histoire de la franchise du port de Dunkerque ; thèse de doctorat ès lettres soutenue à la faculté des lettres de Lille en 1900 : la Flandre Maritime et Dunkerque sous la domination française (1659-1789).

PARCOURS PROFESSIONNEL
Maître d’études au collège de garçons de Dunkerque (octobre 1886 à octobre 1887) ; maître-auxiliaire au lycée de Lille (octobre 1889) ; enseignant à l’École supérieure de commerce de Lille (1er octobre 1893-octobre 1901) ;
chargé de cours à la faculté des lettres de Lille (Histoire de Lille et des provinces du Nord de la France) en novembre 1901 ; maître de conférences d’histoire de Lille et des provinces du Nord de la France à la faculté lilloise (1er janvier 1902) ; professeur-adjoint (1er janvier 1906) ; professeur titulaire de la chaire d’histoire de Lille et des provinces du Nord de la France à la faculté des lettres de Lille (1er novembre 1907-1936) ; enseigne au lycée Condorcet de Paris puis travaille aux Archives nationales (1916-1918) pendant la Première Guerre mondiale ; retraite le 3 avril 1936 ; reprend du service, malgré sa fatigue, pendant la Seconde Guerre mondiale pour suppléer les enseignants absents.

PRINCIPAUX OUVRAGES
La Flandre Maritime et Dunkerque sous la domination française : 1659-1789 (thèse, 1904) ; Cahiers de doléances de la Flandre Maritime en 1789 (deux tomes en 3 vols avec Philippe Sagnac, 1906-1908) ; Participation à l’Histoire de France de Lavisse (« la politique extérieure de Louis XIV », t. 8, 1911) ; Correspondance authentique du comte d’Estrade (1924) ; Les mines d’Anzin et d’Aniche pendant la Révolution (3 vols, 1935-1939) ; La prépondérance française : 1661-1715 (Peuples et Civilisations avec Philippe Sagnac, 1935) ; Histoire de Lille des origines à 1789 (1942).

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
Alexandre de Saint-Léger est le grand animateur de l’histoire locale et régionale septentrionale pendant plus de quarante ans, par l’importance de ses recherches personnelles, par ses cours mais aussi par le grand nombre de recherches étudiantes qu’il dirige ; membre très actif de la Société des sciences de Lille ; membre puis président de la Commission historique du département du Nord ; secrétaire du Comité d’inspection et d’achats de la bibliothèque communale de Lille ; membre de la Commission administrative des musées de Lille ; membre du comité de direction de la Société d’histoire du droit des pays flamands, picards et wallons. « L’existence de Monsieur de Saint-Léger s’identifie avec la vie même de la faculté des lettres ».
Il y a créé l’enseignement de l’histoire locale et régionale. Formé aux méthodes les plus rigoureuses, on peut même dire qu’il a créé cette histoire. La part qu’il a prise dans d’importantes publications comme l’Histoire de France de Lavisse [...], le rôle de directeur qu’il assume dans toutes les recherches locales, font qu’il est environné de la déférence de tous, dans l’Université et en dehors de l’Université. Il ne compte à Lille que des amis. Il est un excellent agent de liaison avec le milieu régional d’où il tire son origine (rapport de notation pour l’année 1930-1931) ; « Monsieur le professeur de Saint-Léger a fait de sa chaire d’histoire de Lille et des provinces du Nord de la France, le centre incontesté des études historiques dans cette région [...]. Un homme de grande valeur » (rapport de notation de l’année 1933-1934).
Il est le fondateur puis le directeur incontesté de la Revue du Nord qui publie son premier numéro en 1910 et qui existe toujours à l’Université de Lille 3. L’existence de cette revue vient pérenniser la volonté de disposer d’une revue de haute valeur scientifique qui puisse diffuser assez largement les connaissances acquises.

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]