S


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


SAURAT DENIS

Professeur de langue et littérature anglaises (1890-1958)


ÉTUDES
Brevet supérieur en 1907-1908 à Douai ; école normale des instituteurs de Douai où il entre comme élève maître en 1908 ; en congé pour études à l’université de Londres (octobre 1909) ; certificat d’aptitude à l’enseignement de l’anglais en Sorbonne (octobre 1911) ; bachelier ès lettres à Lyon en 1912 ; licence ès lettres à Paris en 1913 ; agrégation d’anglais en juillet 1919 ; thèse de doctorat ès lettres le 1er mai 1920 en Sorbonne.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Professeur des écoles primaires supérieures à Valréas (octobre 1911) ; professeur des écoles primaires supérieures à Bourges (octobre 1912) ; service militaire en octobre 1913 ; détaché à l’université de Glasgow le 21 décembre 1917 ; professeur d’anglais au lycée de Bordeaux en octobre 1919 ; maître de conférences de langue et littérature anglaises à la faculté des lettres de Bordeaux (1er novembre 1921) ; professeur-adjoint le 15 juillet 1922 ; détaché comme directeur de l’Institut français de Londres en mai 1924 ;
maître de conférences de langue et littérature anglaises à la faculté des lettres de Lille à partir de 1924 mais constamment détaché au King’s Collège de Londres de 1926 à 1950 ; professeur-adjoint à la faculté des lettres de Lille (décret du 26 décembre 1932) ; révoqué de ses fonctions en 1943 pour ses idées gaullistes ; réintégré dans ses fonctions le 4 octobre 1944 ; départ en retraite le 1er octobre 1950.

PRINCIPAUX OUVRAGES
La pensée de Milton (thèse, 1920) ; Blake and Milton (1920) ; Milton et le matérialisme en Angleterre (1928) ; La littérature et l’occultisme (1929) ; La religion de Victor Hugo (1929) ; Histoire des religions (1938) ; History of religious (1938) ; Christ at Chartres (1940) ; Modern french Literature : 1870-1940 (1946) ; Expérience de l’Au-delà (1951) ; Encaminament : poèmes de Denis Saurat (1953) ; L’Atlantide et le règne des géants (1954).

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
Denis Saurat est déchu de la nationalité française par décret du 23 février 1942 puis révoqué de ses fonctions pour « activités antinationales », par un arrêté d’Abel Bonnard du 15 mars 1943. L’extrait des Minutes de la greffe du tribunal militaire de la 13e division militaire, daté du 2 avril 1942 signale : « Saurat Denis, ex directeur de l’Institut français de Londres, absent, déclaré coupable de trahison, a été condamné par contumace à la peine de mort et à la confiscation au profit de la nation de tous ses biens présents et à venir ».
Une lettre du secrétaire d’État aux Affaires Étrangères au ministre de l’Éducation nationale, datée du 13 août 1940 nous apprend que l’Institut français de Londres a été occupé par les troupes du Général de Gaulle qui en a fait une sorte de quartier général. Or, « Monsieur Denis Saurat, professeur de l’Enseignement supérieur qui avait été détaché au service de mon département pour diriger cet institut, non seulement n’a pas protesté contre l’occupation de l’établissement dont il avait la charge par un officier supérieur en rébellion contre le gouvernement légal de la France, mais il lui a offert sa collaboration ».

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]