T


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


TAPIÉ LUCIEN-VICTOR

Professeur de la chaire d'histoire des peuples slaves (1900-1974)


ÉTUDES
Lycée de Nantes puis lycée Lakanal de Paris ; baccalauréat ès lettres ; études littéraires en Sorbonne ; licence ès lettres (1920) ; mission universitaire à Prague pour y enseigner l’histoire (janvier 1921) ; il y rencontre Pekar, professeur d’histoire nationale à la faculté de Prague (initiation au baroque) ; « élève favori de Pagès en Sorbonne » ; agrégation d’histoire en 1925 ; thèse de doctorat ès lettres en Sorbonne le 16 juin 1934.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Enseignant au lycée de Châteauroux, puis au lycée de Strasbourg ; bourse Lavisse pour terminer ses thèses (1931) ; nommé à la Fondation Rockefeller de Prague ; enseignant au lycée Louis-le-Grand de Paris ;
chargé de cours à la faculté des lettres de Lille (novembre 1936) ; maître de conférences d’histoire moderne à la faculté des lettres de Lille en 1937 puis professeur titulaire de la chaire d’histoire des peuples slaves (1938-1950) ; affecté spécial pour le Brésil pendant la Seconde Guerre mondiale ; maître de conférences d’histoire slave à la faculté des lettres de Paris (juin 1950) ; successeur de G. Zeller dans la chaire d’histoire de la civilisation de l’Europe moderne à la Sorbonne (1958) ; professeur jusqu’à sa retraite en 1970. Dirige une collection de manuels du secondaire ; fait de nombreuses conférences à l’École normale supérieure ; connaît le tchèque et de nombreuses langues des pays slaves ; membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques.

PRINCIPAUX OUVRAGES
Parmi une bibliographie très importante : La politique étrangère de la France et le début de la guerre de Trente Ans : 1616 à 1621 (thèse, 1934) ; Une église tchèque au XVe s. : l’Unité des Frères (thèse complémentaire, 1934) ; Histoire de l’Amérique latine au XIXe s. (1945) ; Le XVIIe s. (1948) ; La France de Louis XIII et Richelieu (1952) ; Baroque et classicisme (1957) ; Le Baroque (1961) ; La Guerre de Trente ans (2 parties, 1964 et 1965) ; Chateaubriand par lui-même (1965) ; Monarchie et peuples du Danube (1969) ; Retables baroques de Bretagne (1972) ; L’Europe de Marie Thérèse : du Baroque aux Lumières (1973) ; œuvre non terminée sur Wallenstein. (8 p. de bibliographie dans Études européennes, p. 23-30).

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
Le professeur Tapié est l’une des grandes figures de l’université française des années 1945-1970 qui bénéficie d’une renommée internationale par la qualité de ses travaux consacrés au monde slave et au baroque. Il jouit d’un crédit scientifique exceptionnel pour ses recherches sur le XVIIe siècle.
« Lucien-Victor Tapié pouvait franchir tous les barrages et parcourir la Sorbonne occupée (mai 1968). On s’écartait sur son passage [...]. Ce grand seigneur d’un autre âge répondait toujours au salut comme il le faisait aux questions et aux lettres [...] avec soin, courtoisie, amitié et bienveillance » (Préface de Pierre Chaunu à la réédition de La Guerre de Trente ans, CDU-SEDES, 1989, p. V à VIII).

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]