V


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


VIDAL-NAQUET PIERRE

Historien
(1930-2006)


ÉTUDES
Pierre Vidal-Naquet fait ses études en classe d'hypokhâgne et de khâgne à Marseille et au lycée Henri-IV. Agrégé d’histoire.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Il est nommé pendant un an au lycée Pothier d'Orléans avant de rejoindre l'université de Caen (1956-1960. Parallèlement à son enseignement en histoire grecque, Pierre Vidal-Naquet est un intellectuel engagé pendant la Guerre d’Algérie, désireux de prouver que l’État français torture et massacre, mais aussi qu’il ment systématiquement. Il publie L’Affaire Audin dans le cadre du Comité Audin (1958). En 1960, il est l’un des signataires de la Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie qui lui vaut d’être suspendu de ses activités dans l’enseignement supérieur pour une durée d’une année.
En octobre 1961, il est nommé de manière autoritaire à la Faculté de Lille où il devient l’assistant de Roger Rémondon. Peu zélé dans ses activités d’enseignant, il est très actif dans le contexte de la Guerre d’Algérie et publie en 1962 La raison d’État.
À la fin de l’année universitaire 1962, il quitte la Faculté de Lille
pour devenir attaché de recherches au CNRS (1962-64), puis Maître de conférences à la Faculté des lettres de Lyon (1964-66), avant d’être nommé sous-directeur, puis directeur d’études à l’École pratique des hautes études, devenue depuis l’EHESS.

PRINCIPAUX OUVRAGES
Pierre Vidal-Naquet a publié de nombreux ouvrages, a rédigé une centaine d’articles et de préfaces, sur la Grèce ancienne et sur l’histoire contemporaine

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES

 


Notice réalisée par Christophe HUGOT


Christophe Hugot, « La parenthèse lilloise de Pierre Vidal-Naquet », Insula [En ligne], mis en ligne le 27 mai 2013.

Christophe Hugot, "Documents inédits sur sa nomination à Lille en 1961", Insula [En ligne], 28 janvier 2014