K


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


KOSZUL ANDRÉ



ÉTUDES
Élève au collège Notre-Dame-des-Victoires de Roubaix ; baccalauréat ès lettres en 1896 ; boursier de licence à la faculté des lettres de Lille (1897-1899) ; il suit les cours de Jules Derocquigny et d’Auguste Angellier ; passe l’année 1898-1899 en Angleterre ; licence ès lettres en 1898 à la faculté des lettres de Lille ; agrégation d’anglais en 1901 (1er) ; thèse de doctorat ès lettres en Sorbonne, le 4 juin 1910 sur La jeunesse de Mary Shelley.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Professeur agrégé d’anglais au lycée de Rochefort (octobre 1901-septembre 1902) ; professeur au lycée d’Agen (octobre 1902-septembre 1904) ; pensionnaire de la Fondation Thiers (octobre 1904-septembre 1907) ; professeur au lycée Ampère de Lyon (octobre 1907-septembre 1908) ; professeur au lycée de Douai (octobre 1908-décembre 1910) ;
suppléant d’Auguste Angellier à la faculté des lettres de Lille (un semestre par an à partir de 1908-1909) ; chargé de cours à la faculté des lettres de Lille (novembre 1910-septembre 1911) ; maître de conférences de langue et littérature anglaises à la faculté des lettres de Lille (16 juillet 1911-15 juillet 1913) ; professeur-adjoint (15 juillet 1913) ; nommé maître de conférences de langue et littérature anglaises à la faculté des lettres de Paris le 28 juillet 1913 ; professeur de langue et littérature anglaises à la faculté des lettres de Strasbourg (22 novembre 1919-décembre 1924) ; mission à l’université d’Harvard de février à mai 1928 et en 1938 ; retraite le 1er octobre 1949.

PRINCIPAUX OUVRAGES
La jeunesse de Mary Shelley (thèse, 1910) ; traduction des œuvres de Mary Shelley (à partir de 1912) ; Anthologie de la littérature anglaise (1912, puis 1916) ; Théâtre de la Renaissance anglaise (1931) ; Poèmes de Shelley (1943). Traduction de deux volumes de Shakespeare (aux Belles Lettres) : Roméo et Juliette (1924) ; Le songe d’une nuit d’été (1938) ; La comédie des erreurs (1949). Traduction de Fête chez le cordonnier (1955) de Dekker. Articles dans la Revue de synthèse historique, la Revue germanique, la Revue pédagogique, la Revue anglo-américaine.

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
« André Koszul fit toutes ses études supérieures d’anglais à Lille où il fut l’élève d’Angellier » (Études anglaises, 1957, n ̊ 1, p. 1). Mobilisé le 4 août 1914 ; sergent d’infanterie ; fait prisonnier par les Allemands à Maubeuge le 7 septembre 1914 ; rapatrié en France en juillet 1917 après 34 mois de captivité ; il travaille ensuite à la section anglaise du Bureau de la presse étrangère. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il échappe de justesse à la Gestapo qui venait chez lui l’arrêter.
Grand créateur et animateur de l’institut d’anglais de l’Université de Strasbourg ; il sauve de nombreux ouvrages de la bibliothèque des visées allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z