L


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


LIRONDELLE ANDRÉ

Professeur de langue et littérature russes (1879-1952)


ÉTUDES
Scolarité au Lycée de Lille ; études au lycée de Saint-Petersbourg en Russie ; voyage en Grande-Bretagne en 1893 ; séjour en Grande-Bretagne en 1895-1896 ; licence ès lettres à la faculté des lettres de Lille en 1897 ; précepteur en Russie, de la fille du Ministre de la justice du Tsar en 1897-1899 ; rentre en France en octobre 1899 ; diplôme d’études supérieures de russe en 1900 à la faculté des lettres de Lille ; agrégation d’anglais en 1902 (1er) ; doctorat ès lettres en Sorbonne le 24 décembre 1912.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Professeur d’anglais au lycée de Nantes (octobre 1902) ;
maître de conférences de langue et littérature russes à la faculté des lettres de Lille (29 octobre 1902) ; en congé d’inactivité de mars à juin 1906 ; professeur-adjoint en 1912 ;professeur titulaire de la chaire de langue et littérature russes à la faculté des lettres de Lille (9 juin 1913) ; professeur aux lycées Voltaire puis Condorcet de Paris pendant la Première Guerre mondiale et chargé de cours en Sorbonne ; nommé recteur de l’académie de Dijon par décret du 1er août 1925 mais refuse le poste ; chargé de mission auprès du recteur Albert Châtelet dans l’académie de Lille ; recteur de l’académie de Clermont-Ferrand (22 octobre 1926) ; recteur de l’académie de Lyon (20 octobre 1931) ; inspecteur général de l’Enseignement supérieur (arrêté du 7 février 1941) ; chargé provisoirement du rectorat de Bordeaux (21 mars 1941) ; directeur de l’Enseignement supérieur par intérim (décret du 27 septembre 1944-avril 1945) ; délégué général auprès de la Cité universitaire de Paris (1946).

PRINCIPAUX OUVRAGES
Le poète Alexis Tolstoï : l’homme et l’œuvre (thèse, 1912) ; Shakespeare en Russie : 1784-1840 : étude de littérature comparée (1912) ; La poésie lyrique russe au XIXe s. (1917) ; Pouchkine œuvres choisies (1926). Beaucoup d’articles dans les revues spécialisées : Revue pédagogique, Revue internationale de l’Enseignement, Revue germanique, Revue des Études slaves.

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
« Un des premiers fondateurs des études russes en France » (Revue des Études slaves, 1952, p 108) ; disciple d’Émile Haumant. Président du jury des examens pour l’École secondaire russe de Paris (beaucoup d’immigrés fuyant la Russie devenue bolchevique après octobre 1917). André Lirondelle a réalisé plusieurs missions officielles en Russie puis en URSS (1909-1911-1925). Il ne cesse durant la Seconde Guerre mondiale de réclamer son retour à la tête du rectorat de Lyon qu’il a dû quitter contraint et forcé par décision du gouvernement de Vichy ; il refuse ainsi de cautionner la politique éducative décidée par l’administration centrale de l’Éducation nationale ; sa nomination comme inspecteur général de l’Enseignement supérieur lui déplaît fortement et il ne garde cette fonction qu’un peu plus d’un mois.

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]