P


Voir tous les Doyens et présidents

Chronologie
Biographies
Bibliographie

Accueil

BIOGRAPHIES DES FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L'UNIVERSITÉ


PETIT-DUTAILLIS CHARLES

Professeur d'histoire du Moyen Âge (1868-1947)


ÉTUDES
Collège de Saint-Nazaire ; lycée Henri IV, prix de philosophie au concours général 1885 ; bachelier ès lettres en 1885 ; École des chartes (1886-1890) tout en suivant l’enseignement d’histoire de la Sorbonne ; licence ès lettres en 1887 ; boursier d’agrégation (1887-1890) ; diplôme d’archiviste-paléographe en 1890 ; agrégation d’histoire-géographie en 1890 (3e) ; boursier d’étude en Angleterre (1890-1891 à Londres, Oxford, Cambridge) ; boursier d’études en Allemagne puis en Italie (1891-1892) ; docteur ès lettres en Sorbonne, le 13 mars 1895.

PARCOURS PROFESSIONNEL
Enseignant agrégé d’histoire à l’École Monge (1892-1894) ; professeur d’histoire au lycée de Troyes (1894-1895) ;
chargé de cours d’histoire du Moyen Âge à la faculté des lettres de Lille (23 octobre 1895-1899) ; professeur d’histoire du Moyen Âge à la faculté des lettres de Lille (décret du 29 juillet 1899) ; nommé dans le même temps directeur de l’École supérieure de commerce de Lille (1899-1908) ; recteur de l’académie de Grenoble (4 avril 1901) ; inspecteur général de l’Enseignement primaire (17 avril 1916) ; inspecteur général de l’Enseignement secondaire (8 août 1920) ; directeur de l’Office national des universités et des grandes écoles (1916-1938), membre du jury d’agrégation (1904, 1926 et 1928) ; président de la Société de l’histoire de France ; président de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres et des cinq sections de l’Institut de France (année 1938) ; admis à la retraite le 1er octobre 1936.

PRINCIPAUX OUVRAGES
Étude sur la vie et le règne de Louis VIII : 1187-1226 (thèse, 1894) ; Le soulèvement des travailleurs d’Angleterre en 1831 (1898) ; L’histoire constitutionnelle de l’Angleterre de W. Stubbs (notes et introduction du livre traduit par son élève Georges Lefebvre, 1907) ; Documents nouveaux sur les mœurs populaires et le droit de vengeance dans les Pays-Bas au XVe s. (1908) ; Charles VII, Louis XI et les premières années de Charles VIII (dans l’Histoire de France de Lavisse, t. IV-2, 1911) ; Le déshéritement de Jean sans Terre (1925) ; La monarchie féodale en France et en Angleterre Xe-XIIIe s. (1933) ; L’essor des États d’occident au Moyen Âge (1937) ; Les communes françaises : caractères et évolution des origines au XVIIIe s. (1945). De très nombreux articles dans les revues spécialisées.

REMARQUES COMPLÉMENTAIRES
Dispensé de service militaire, il dirige l’académie de Grenoble au début de la Première Guerre mondiale et y assume de multiples tâches : il fait rassembler les notes prises par les instituteurs et institutrices des départements qui forment son académie pour composer une brochure : L’Appel de guerre en Dauphiné : 1-2 août 1914. « Homme très réservé qui ne s’exprimait guère sur la politique, de tendance radicale dans le sillage d’E. Herriot » (notice de Guy Caplat).
Patriote, il est emprisonné trois jours à la prison de Fresnes par la Gestapo en 1943 (à 75 ans).

Les biographies présentées sont en majorité extraites du livre de
J.F. Condette, Les Lettrés de la république - dictionnaire biographique
[en ligne]