DERUELLE Benjamin
Maître de Conférences en histoire moderne/Argumentation - Lille 3

benjamin.deruelle@univ-lille3.fr

ARetour Annuaire

LIVRES À LA UNE...

 

 

 

 

AXES DE RECHERCHES

- Histoire sociale, culturelle et politique de la guerre (XVe-XVIIe siècle)
- Histoire de la noblesse et de ses relations au pouvoir en France (XVe-XVIIe siècle)
- Histoire et informatique (méthodes et méthodologies informatiques et mathématiques pour l’histoire)
- Représentations, discours et argumentation


  • PRÉSENTATION
  • PARTICIPATION À LA RECHERCHE
  • TRAVAUX
  • TRAVAUX (avant 2008)

Actualités

- De papier, de fer et de sang : chevaliers et chevalerie à l’épreuve du XVIe siècle (ca. 1460 – ca. 1620), Paris, Publications de la Sorbonne, 2015.

- Isabelle Paresys, Marjorie Meiss-Even et moi sommes aussi engagés dans le projet Marignan-2015 avec l'université de Tours...: http://marignan2015.univ-tours.fr/


International

- « Signs and States : Semiotics of the Modern State » de l’ERC (European Research Council) coordonné par Jean-Philippe Genet (Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris – Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS).
- Collaboration au programme de publication « Ars Mercatoria » entrepris depuis les années 1990 par Jochen Hoock et Pierre Jeannin (EHESS).
- Participation à l’ANR-DFG Euroscientia. Locating state science : construction and circulation of state knowledge in Europe, 1750-1850, coordonné par Christine Lebeau (U-Paris 1 – Modernités et révolutions) et Jakob Fogel (IEP)


Thèse

De papier, de Fer et de sang : chevaliers et chevalerie à l'épreuve du XVIe siècle (ca. 1460-ca 1620), Paris I-Panthéon-Sorbonne, Thèse soutenue le 12 novembre 2011, sous la direction d'Hervé Drévillon.


Expérience professionnelle - Responsabilités collectives - Sociétés savantes

Membre du conseil del'aboratoire IRHiS - Co-responsbale de l'axe 3
2014-2015 : Responsable de formation, président de jury L1 HG
2013-2014 : membre du jury du CAPES d’histoire géographie
2012-2014 : Président et membre fondateur de l’association La Sorbonne à l’École dont l’objet est de participer à la promotion de l’enseignement de l’histoire dans les établissements du primaire et du secondaire par des universitaires (www.lasorbonnealecole.fr)
17 et 18 juin 2013 : membre du comité scientifique du colloque Corpus de  textes : composer, mesurer, interpréter, organisée à l’ENS Lyon (http://nombresetmots.sciencesconf.org)
2005-2012 PRAG en histoire moderne et histoire et informatique à l’Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne (EA 127 Modernités et révolutions ; Lamop UMR 8985 ; PIREH)
2004-2005 - Professeur agrégé d’histoire au Lycée Romain Rolland, Ivry sur Seine (94200).

Membre fondateur et co-organisateur de l’Atelier pluridisciplinaire de recherche sur la guerre et la paix dans le cadre de l’Institut d’Études sur la Guerre et la Paix à l’Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne.
Collaboration au programme Signs and States : Semiotics of the Modern State de l’ERC (European Research Council) coordonné par Jean-Philippe Genet (Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris – Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS).
Membre du comité scientifique MASHS (Modèles et apprentissages en Sciences Humaines et Sociales)
Membre fondateur et co-organisateur du séminaire interdisciplinaire (SHS, mathématiques, informatique) Analyse : projet statistique et informatique pour les SHS [http://analyseshs.hypotheses.org/].

Communications - Animation de la recherche - Valorisation


COMMUNICATIONS


Congrès, conférences, journées d'études

2014
- - Le feu et la folie : l'irrationnel et la guerre de la fin du Moyen Âge à 1920, 22 au 23 octobre 2014 à l’Université d’Amiens: http://humanisme.hypotheses.org/226
- 8 mai 2014 : « Argumenter, convaincre, mobiliser la noblesse au service du roi de France pendant les guerres de Religion », dans Argumenter en guerre : discours de guerre, discours sur la guerre, discours dans la guerre de l’antiquité à nos jours, organisé par Benjamin Deruelle et Émilie Dosquet dans le cadre du 139e Congrès du CTHS Nîmes 5-10 mai 2014 « Langage et communication »
- 25 avril 2014 : “And you will serve us very pleasantly”: Convince the nobility to serve in the French king’s army during the Civil Wars (« Et vous nous ferez service tres-agreable » : convaincre la noblesse de servir dans l’armée du roi de France pendant les guerres de Religion), dans Convaincre et mobiliser. Guerre et stratégies rhétoriques dans la France moderne/Convince and mobilize. War and rhetorical strategies in early modern France, 60e Congrès annuel de la Society for French Historical Studies

2013
- 5 décembre 2013 : « Léonard et la caracole », dans Leonardo da Vinci. Arte della pace, arte della guerra/Léonard de Vinci. Art de la paix, art de la guerre, Convegno internazionale di studi Firenze, 5 dicembre 2013 Palazzo Fenzi, Aula Magna, organisé par Pascal Brisoist et Lucia Felici.
- 25 octobre 2013 : Benjamin Deruelle et Raphaëlle Laignoux, « Introduction », Journée d’étude à l’Université de Lille 3, « Devenir combattant » : Réflexions pluridisciplinaires sur la figure du combattant de l’Antiquité à nos jours
avec Élode Lecuppre-Desjardins, "Pour l’honneur : choc des cultures nobiliaires et urbaines dans les guerres de Bourgogne", JE Cultures et Identités combattantes en Europe de la guerre de Cent ans à la Seconde Guerre mondiale, Blois, Rendez-vous de l'Histoire, 11 octobre 2013
- 11 octobre 2013 : « La culture chevaleresque du XVIe siècle : entre traditions et modernité », Journée d’étude Cultures et identités combattantes en Europe de la guerre de Cent ans à la Seconde Guerre mondiale, organisée aux Journées de l’histoire de Blois par Benjamin Deruelle et Arnaud Guinier.
- 11 octobre 2013 : « La construction du militaire », Table ronde Bernard Gainot, Benjamin Deruelle, Hervé Drévillon, organisée aux Journées de l’histoire de Blois par Hervé Drévillon.
- 19 septembre 2013 : Stéphane Lamassé et Benjamin Deruelle, « Comment s’écrit l’histoire sur internet ? l’Exemple de la notice Jeanne d’Arc de Wikipédia, École d’été Méthodes digitales pour sciences sociales: écrire, compter, dessiner, analyser, interpréter, organisée par Éric Guichard Lyon (ENS-ENSIB)
- 23 mai 2013 : « L’escrime de la lance dans la France de la fin du XVIe siècle », Journée d’étude De la salle d’armes au champ de bataille. Le maniement des armes dans les guerres de la Renaissance organisée à l’Université de Tours François Rabelais par Pascal Brioist et Simon Galli.
- 18 avril 2013 : « La réduction en art de la chevalerie au XVIe siècle » intervention au séminaire Guerre et société d’Hervé Drévillon (Paris 1)
- 25 mars 2013 : “The 16th century roots of small war and special unit 'parties’”, Journée d’étude The Origins of Small Wars: From Special Operations to Ideological Insurgencies organisée à Londres au National Army Museum
- 19 février 2013 : « Le roi et la chevalerie, de Louis XI à Louis XII » intervention au séminaire Ordre public et souveraineté à la fin du Moyen Âge Guerre et société d’Olivier Matteoni (Paris 1)

2012
- 5 décembre 2012  « ‘‘Faire bonne guerre’’ : Idéal chevaleresque, comportements guerriers et régulation sociale dans la bataille de Dreux (1562) », colloque La bataille, du fait d’armes au combat idéologique, (XIe – XIXe siècles), 5 et 6 décembre 2012 à l’Université de Rennes 2
- 28 novembre 2012 : « Idéal guerrier, régulation sociale et domination dans la France du XVIe siècle »intervention au séminaire Guerre du Master connaître le monde par la recherche historique (Lille 3)
Emmanuelle Cronier et Benjamin Deruelle, « Les War Studies dans le monde anglo-saxon », Atelier pluridisciplinaire de recherche sur la Guerre et la Paix de Institut des études sur la guerre et la paix, Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).
- 21 novembre 2012 : « De Florence à Saint-Germain : Obligation, volontariat et conscription au début du XVIe siècle (Italie-France) » intervention au séminaire Guerre du Master connaître le monde par la recherche historique (Lille 3) - 5 octobre 2012 : Conclusion de la journée d’étude Parler en guerre au XIXe siècle organisée le vendredi 5 octobre à l’Université de Lille3 par Sylvie Aprile et Dominique Dupart
- «To Behave « Comme le requeroit leur devoir et profession » : The Chivalric Ideal In The French King Beyond All Religious Disputes In Sixteenth Century”
, The European Social Science History Conference (ESSHC), Glasgow, 11 au 14 avril 2012.
- « Quand le geste rejoint la parole : la petite guerre comme échelle idéale d’expression de l’idéal chevaleresque au XVIe siècle », Journée d’étude La petite guerre regard croisé franco-anglais, organisée par l’Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire et l’Université de Reading (UK) le 10 mai 2012 à L’École militaire de Paris.
- « L’étude lexicométrique des prologues de chansons de gestes éditées au XVIe siècle : choix et enjeux méthodologiques pour l’historien », Journée d’études du Laboratoire junior Des nombres et des mots de l’École Normale Supérieure de Lyon/UMR 5600 EVS.
- « Entre quête des origines et promesse d’avenir : la restauration de l’imaginaire chevaleresque au XVIe siècle », dans L’imaginaire du changement au XVIe siècle, journée d’études organisée par Denis Crouzet et Jean-Marie Le Gall, Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) et Paris IV (Sorbonne).
- "Les boudoirs de l’historien, Bibliographies et bases de données bibliographiques en histoire moderne". Intervention à l’URFIST (Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique, École Nationale des Chartes)
- « Idéal chevaleresque, comportements guerriers et régulation sociale dans la France du XVIe siècle ». Intervention au séminaire Guerre et société de Bernard Gainot et Hervé Drévillon (Paris 1)

2011
- 5 mai 2011 : « Des limites imperceptibles à l’exercice de la force au XVIe siècle : théorie et pratiques de la ‘‘bonne guerre’’, 136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2 – 7 mai 2011 : Faire la guerre, faire la paix, Comité des Travaux Historiques et Scientifiques
- Benjamin Deruelle, Stéphane Lamassé, « Un dépouillement lexical entre analyse factorielle et cartes de kohonen : le vocabulaire mathématique des arithmétiques en langue vulgaire du bas moyen âge », Modèles et apprentissages en Sciences Humaines et Sociales (MASHS), Université d’Aix-Marseille, 23-24 juin 2011.
- Dallo, Alain, Deruelle Benjamin, Ducourtieux, Christine, « Teaching Digital Humanities To Historians », THATCamp The Humanities and Technology camp, Florence 2011.
- Julien Alerini, Benjamin Deruelle, Stéphane Lamassé, « Understand traces : Use and Prospect of Historical Information System », workshop The Challenge of Historical Cartography, ANR-DFG research team ‘‘Euroscientia’’, Historical Insitute of the University of Cologne, in cooperation with the Cologne Center for E-Humanities, 25 et 26 novembre 2011.
- « Enjeux historiographiques et méthodologiques de la lexicométrie en histoire ». Conférence dans le cadre du Master en Sciences sociales – Mention Histoire, Outils informatiques pour les historien-ne-s (EHESS),

2010
- Julien Alerini, Benjamin Deruelle, Stéphane Lamassé et Philippe Rygiel, « Un projet d’interface pour l’analyse de données en histoire », Modèles et apprentissages en Sciences Humaines et Sociales (MASHS), Université de Lille 1, 10 et 11 juin 2010.
- Alerini Julien, Deruelle Benjamin, Lamassé Stéphanne, et Rygiel Philippe, Analyse de données en ligne : quels intérêts et avenir pour les SHS ?, THATCamp The Humanities and Technology camp, Paris 2010.
- « La lèse majesté comme modalité de dialogue entre la monarchie et les nobles insurgés en France pendant les guerres de religion», Monarchies et rebellions le traitement judiciaire du politique en France et dans le monde hispanique à l’époque moderne, Table ronde organisée par l’Université Paris I (CRHM, EA 127) et l’EHESS Paris (GEI).
- « Guerre et genèse de l’État moderne au XVIe siècle : approches historiographiques et réflexions sur l’usage d’un concept en histoire militaire ». Intervention au séminaire Guerre et société de Bernard Gainot et Hervé Drévillon (Paris 1),
- « L’influence des représentations chevaleresque de la guerre dans la gestion des rapports entre population et hommes de guerre au XVIe siècle ».Intervention au séminaire Guerre et société de Bernard Gainot et Hervé Drévillon (Paris 1),
- « La noblesse et l’épée le XVIe siècle : Syncrétisme et acculturation dans la culture chevaleresque de la guerre ».Intervention au séminaire Guerre et société de Bernard Gainot et Hervé Drévillon (Paris 1),
- 9 décembre 2010 : Autour du livre de Naïma Ghermani, Le prince et son portrait. Incarner le pouvoir dans l’Allemagne du XVIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, 349 p. Université Paris 1/Panthéon-Sorbonne, atelier Un livre un lecteur organisé par le Centre d’Étude d’Histoire Moderne

2009
- « Utiliser l’historiographie pour faire de l’histoire. L’exemple des représentations de la chevalerie à la fin du XIXe et au début du XXe siècle ».
Intervention au séminaire Guerre et société de Bernard Gainot et Hervé Drévillon (Paris 1),
- « Le concept de représentation sociale en histoire ». Intervention au séminaire Guerre et société de Bernard Gainot (Paris 1),

2008
- « Les étudiants d’histoire de l’Université Paris I face à l’informatique »
avec Julien Alerini, Alain Dallo, et Stéphane Lamassé, Atelier ATHIS, n°6 au Centre CNRS de Porquerolles : « L’informatique et l'enseignement de l’histoire », dirigé par Jean-Philippe Genet.
- « Les valeurs chevaleresques ne vont-elles pas fournir un nouvel ethos professionnalisé à l’armée ? ». Intervention au séminaire Guerre et société de Bernard Gainot (Paris 1),
- « L’investissement du modèle héroïque de la chanson de geste par la noblesse militaire au XVIe siècle ». Conférence à la Commission d’Histoire socio-culturelle des armées animée par Claude d’Abzac-Epezy Les modèles héroïques dans la conduite de la guerre (Centre d’Étude d’Histoire de la Défense),


VALORISATION


Conférences grand public

2010
« Idéal chevaleresque à l’épreuve du temps : origine et parcours de nos représentations de la chevalerie » conférence prononcé le 21 septembre 2010 à la maison de la Bretagne 8 Rue de l'Arrivée 75015 Paris dans le cadre de l’exposition « Arthur, un mythe intemporel » tenue du 9 au 24 septembre 2010.

2013
- « Peut-on parler d’une brutalisation de la guerre de à la Renaissance ? »
, Table-ronde le samedi 12 octobre 2013.

2010
- 21 septembre 2010, « Idéal chevaleresque à l’épreuve du temps : origine et parcours de nos représentations de la chevalerie », Conférence tenue à la Maison de la Bretagne.

Produits (bases de données, posters...)

2013
25 octobre - Organisation JE « Être et Devenir combattant » : Réflexions pluridisciplinaires sur la figure du combattant de l’Antiquité à nos jours, Université de Lille 3,
Rendez-vous de l’Histoire
Blois des 10 au 13 octobre :
Jeudi 10 octobre de 16 h à 17 h 30 – Château royal de Blois Salle Gaston d’Orléans (page 19 du programme) – Lancement de la collection “Guerre et Paix” – Table ronde – Participation : Benjamin Deruelle
Vendredi 11 octobre de 18 h 15 à 19 h 45 – Table ronde – Université Amphi 2 (page 12 programme) – Peut-on parler d’une brutalisation de la guerre à la Renaissance ? Participation : Benjamin Deruelle
Samedi 12 octobre de 11 h 30 à 13 h – Université Amphi 3 (page 19 du programme) – Table ronde La bataille : histoire et historiographie – Participation : Benjamin Deruelle

2009
« Autour du livre de Pierre-Jean Souriac
Une guerre civile. Affrontement religieux et militaires dans la midi toulousain (1562-1596), Seyssel, Champ Vallon, 441 p. », Université Paris 1/Panthéon-Sorbonne, atelier Un livre un lecteur organisé par le Centre d’Étude d’Histoire Moderne.
"Autour du livre de Naïma Ghermani, Le prince et son portrait. Incarner le pouvoir dans l’Allemagne du XVIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, 349 p. Université Paris 1/Panthéon-Sorbonne, atelier Un livre un lecteur organisé par le Centre d’Étude d’Histoire Moderne.

Divers (participation à des tables-rondes, expositions...)



ANIMATION DE LA RECHERCHE


Organisation de Colloques, Journées d'études, expositions... - Animations de tables rondes - Programmes internationaux

2014
session “Argumenter en guerre : discours de guerre, discours sur la guerre, discours dans la guerre de l’Antiquité à nos jours“  co-organisée par Benjamin Deruelle (Lille3- IRHiS)  et Émilie Dosquet (Paris 1-Sorbonne), 139e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, 5-10 mai 2014, Nîmes

2013
JE Cultures et Identités combattantes en Europe de la guerre de Cent ans à la Seconde Guerre mondiale, Blois, Rendez-vous de l'Histoire, 11 octobre 2013 - en savoir plus...
JE "Être et Devenir Combattant" : Réflexions pluridisciplinaires sur la figure du combattant de l'Antiquité à nos jours, Lille 3, 25 octobre 2013 - en savoir plus...

2012
Colloque MASHS 2012, Modèles et Apprentissage en Sciences Humaines et Sociales, Paris, France – 4/5 Juin 2012 (http://samm.univ-paris1.fr/MASHS-2012)

2011
4 et 5 mai 2011 : co-organisation (avec Bernard Gainot et Hervé Drévillon) de l’Atelier « Combattre à l’époque moderne », 136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2 – 7 mai 2011 : Faire la guerre, faire la paix, Comité des Travaux Historiques et Scientifiques.

2010-2012
Organisation de 3 demi-journées d’étude annuelles de l’École Doctorale, 1. Enjeux historiographiques et épistémologiques de l’usage de l’analyse lexicale assistée par ordinateur en histoire ; 2. Prise en main logiciel ; 3. Études de cas présentées par des doctorants, à paraître sous la forme électronique sur le site du PIREH. Programme disponible sur [http://edoc-histoire.univ-paris1.fr/formations.htm].

2010
1er février 2010 : co-organisation (avec Bernard Gainot, Hervé Drévillon et Frédéric Dessberg) de la Journée d’Etude Université Paris 1 (CRHM, IHRF, EA 127) et Centre de Recherche des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, La construction du militaire. 2. Dire et se dire militaire en Occident 1494-1870 : Les mots du militaire (Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne).

2009
26 janvier 2009 : co-organisation (avec Bernard Gainot, Hervé Drévillon et Frédéric Dessberg) de la Journée d’Etude Université Paris 1 (CRHM, IHRF, EA 127) et Centre de Recherche des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, La construction du militaire. 1. Savoirs et Savoir-faire militaires en Occident 1494-1870 : La formation du militaire (Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne).

Ouvrages - Articles - Rapports, médias... - Comptes Rendus


OUVRAGES


Ouvrages scientifiques

À paraître
Benjamin Deruelle et Arnaud Guinier (dir.), Cultures et identités combattantes en Europe de la guerre de Cent ans à la Seconde Guerre mondiale, à paraître.
Benjamin Deruelle et Emilie Dosquet (dir.), Argumenter en guerre : discours de guerre, discours sur la guerre, discours dans la guerre de l’antiquité à nos jours, à paraitre au CTHS.

2015
De papier, de fer et de sang : chevaliers et chevalerie à l’épreuve du XVIe siècle (ca. 1460 – ca. 1620), Paris, Publications de la Sorbonne, collection de l’Institut d’étude de la guerre et la paix, 2015.

Direction/Coordination d'ouvrages

2013
La Construction du militaire. Savoirs et savoir-faire militaires à l'époque moderne
, sous la direction de Benjamin Deruelle et Bernard Gainot, Paris, Presses Unviersitaires de la Sorbonne, 2013, 228 p.
Premier volume d’un travail collectif sur la  construction du militaire initié dans le  cadre du séminaire
« Guerre et société à l’époque moderne » dirigé par Hervé Drévillon, Bernard Gainot et Benjamin Deruelle, Savoirs et savoir-faire militaires à l’époque moderne s’attache à la problématique de  l’éducation militaire, de la préparation des corps et des esprits, de
la  transmission des savoirs et savoir-faire ainsi que de la formation d’une identité spé- cifique du militaire de  la fin du xve  siècle au début du xixe siècle. Le  parcours chronologique du présent ouvrage propose ainsi de découvrir les  transformations qui affectent ce  qu’il est convenu d’appeler la  condition militaire et le  processus de  construction d’une société militaire à part et à côté de  la société civile. Dans cette période qui s’étend des guerres d’Italie aux prémices de la guerre industrielle contemporaine, sous le  Second Empire, et caractérisée, entre autres, par la « Révolution militaire des Temps modernes », naît alors sous nos yeux l’armée moderne pourvue d’une identité et d’une symbolique propres, de  valeurs et d’expériences parta- gées ainsi que d’une éducation de  plus en plus spécifique et spécialisée. Les  auteurs nous accompagnent ainsi tout au long d’un processus au sein duquel le  militaire se construit comme un homme de  métier, distinct tant du guerrier que du mercenaire.

Benjamin Deruelle et Bernard Gainot (dir.), Combattre à l’époque Moderne, Paris, CTHS, 2013, 158 p.
« Faire la guerre, faire la paix » : de façon générale, la question présente des facettes multiples, qui ne peuvent s’appréhender que dans l’interaction des deux processus. On fait la guerre pour faire la paix, et on prépare la guerre pendant les périodes de paix.
Dans la période moderne, un conflit ne peut être dit « réglé » que lorsque sont menées parallèlement des négociations devant conduire à la Paix. Inversement, cette dernière n’est qu’une suspension d’armes, les États étant engagés dans une confrontation permanente, dont l’état de belligérance n’est que l’une des variantes. Ce qui interroge également le statut des diplomates (ou autres fonctionnaires civils) qui fournissent des informations pour préparer une intervention militaire. Entre la guerre – ainsi définie comme conflit généralisé et réglé – et la paix comme forme instable et préparatoire à un nouveau conflit – la Paix Universelle n’apparaissant que tardivement et sur un mode utopique –, on peut décliner toutes les formes intermédiaires : conflits de « basse intensité », recherche de la sécurité et question du maintien de l’ordre, qui abolit la distinction entre état de guerre et état de paix, engagements armés préventifs.
Il est bien difficile de caractériser le degré d’intensité d’un conflit, qui pose des questions juridiques, mais aussi politiques. Ainsi, la « sécurité » intègre les formes de la guerre dans le régime juridique de la paix. La mise en perspective historique du concept de sécurité fait aujourd’hui totalement défaut, alors qu’il semble plus que jamais nécessaire d’en concevoir avec méthode et rigueur le contenu et les limites.


ARTICLES


Revues

2014
“The sixteenth-century antecedents of special operations ‘small war’”,
Small Wars and Insurgencies, Special Issue: The Origins of Small Wars: From Special Operations to Ideological Insurgencies, Vol. 25 No. 4 , August 2014, p. 754-766.

2012
Marie Cottrel, Benjamin Deruelle, Stéphane Lamassé, Patrick Letrémy, « Lexical recount between Factor Analysis and Kohonen Map: mathematical vocabulary of arithmetic in the vernacular language of the late Middle Ages, WSOM 2012, AISC 198 (2012), pp. 255-264. 

2010
« Enjeux politiques et sociaux de la culture chevaleresque au XVIe siècle : les prologues de chansons de geste imprimées »
, Revue Historique, 2010, n°655, p. 551-576.

Chapitres d'ouvrages (de livres, d'actes de colloques...)

À paraître
« ‘‘Faire bonne guerre’’ : Idéal chevaleresque, comportements guerriers et régulation sociale dans la bataille de Dreux (1562) », dans Ariane Boltanski, Yann Lagadec et Franck Mercier (éds.), La bataille, du fait d’armes au combat idéologique, (XIe – XIXe siècles), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, à paraître.
« ‘‘Coureurs’’, ‘‘descouvreurs’’, ‘‘estradeurs’’ et ‘‘entreprinses’’ : théorie, pratiques et représentations de la petite guerre dans la France du premier XVIe siècle », dans La petite guerre regard croisé franco-anglais, à paraître aux publications de la Sorbonne.

2013
"Entre cavalerie et chevalerie : la formation du noble dans l'écurie du roi au xvie siècle"
, dans La Construction du militaire. Savoirs et savoir-faire militaires à l'époque moderne, sous la direction de Benjamin Deruelle et Bernard Gainot, Paris, Presses Unviersitaires de la Sorbonne, 2013, p. 27-53.
« Des limites imperceptibles à l’exercice de la force au XVIe siècle : théorie et pratiques de la ‘‘bonne guerre’’ dans les armées du roi de France », dans Combattre à l’époque Moderne, Benjamin Deruelle et Bernard Gainot (dir.), Paris, CTHS, 2013, p. 13-27. [En ligne : http://cths.fr/ed/edition.php?id=6103].

2008
avec Cogan Gwenola, « Distinguer, intégrer : Dimensions politiques et sociales de la récompense », Hypothèses, 2008, n° 13, p 171-180.
« ‘‘Pour Dieu, le roi et l'honneur’’ : Ethos chevaleresque, mérite et récompense au XVIe siècle », Hypothèses, 2008, n° 13, p 209-220.
« Représentation et investissement du paysage dans les pratiques et la réflexion militaire du XVIe siècle »
, dans Géographie et géographie historique, Actes de la journée d'études du Centre d’Etudes d’Histoire de la Défense : Géographie et Histoire militaire tenue en février 2007 à l’Ecole militaire de Paris, Cahier du CEHD n° 36, 2008, p. 35-52.
« ‘‘C’est une lignée que les arquebuses ont enfantée’’ », dans Armes et cultures de guerre en Europe centrale (XVe siècle - XIXe siècle), Cahiers d'études et de recherches du musée de l'Armée N°6 (2005-2006), 2008, p. 273-290.
avec Dallo Alain, « Conclusion générale », Atelier ATHIS-4 à l’Ecole Normale Supérieure LSH de Lyon, du 28 au 29 septembre 2007 : « L'informatique et l'utilisation des statistiques par les historiens » dirigé par Jean-Philippe Genet. Publication électronique sur [www.menestrel.fr/IMG/pdf/ATHISStatConclusion.pdf].


RAPPORTS, MÉDIAS...


Articles de revues (sans comité de lecture, de vulgarisation)

2010
« Le mythe arthurien hante toujours la culture occidental »
donnée aux Cahiers de Science et Vie. Les racines du monde, « Le roi Arthur. Le mythe à l’épreuve de la science », n°. 117 (juin-juillet) 2010, p. 112-114.

Ouvrages de vulgarisation (ou chapitres de ces ouvrages)

2010
Le mythe arthurien hante toujours la culture occidentale
, interview pour Les cahiers de Science et vie. Les racines du monde, n° 117, juin (2010), pp. 112-114.

Presse, films, vidéos, émissions radio-télé, etc.

 

Autres publications (catalogues d'expositions, notices, rapports...)

participation à Un nouveau monde : naissance de la Lorraine moderne, catalogue de l'exposition, Nancy, Musée lorrain, 4 mai-4 août 2013, Olivier Christin (dir.), Paris, Somogy éd. d'art, 2013, 399 p.


Comptes Rendus

 

Articles - Ouvrages - Autres


ARTICLES

2007
« Réécriture et pratiques de la chanson de geste à la fin du XVe et au XVIe siècle »
, XIIe Congrès de la Société internationale de littérature courtoise, Colloque ICLS, Lausanne Genève : Mythes à la cour, mythes pour la cour.
« Conclusion générale »
avec Alain Dallo, Atelier ATHIS, n° 4 à l’Ecole Normale Supérieure LSH de Lyon, du 28 au 29 septembre 2007 : « L'informatique et l'utilisation des statistiques par les historiens » dirigé par Jean-Philippe Genet. Publication électronique disponible sur [www.menestrel.fr/IMG/pdf/ATHISStatConclusion.pdf].


OUVRAGES

 


AUTRES

Communications

2007
« Éléments de réflexion sur l’usage de l’arme à feu individuelle à l’époque moderne ». Conférence à la Commission Nouvelle histoire bataille animée par Laurent Henninger (Centre d’Étude d’Histoire de la Défense),
«Architecture et évolution de la guerre dans l’art de la fortification (XVIe-XVIIIe siècles)" Intervention au séminaire de Nicole Lemaitre Master professionnel Histoire et Gestion du Patrimoine (Paris 1), , séance tenue aux Archives de la Région autonome du Val d’Aoste.
« Représentation et investissement du paysage dans la gestuelle et la réflexion militaire du XVIe siècle ». Intervention au séminaire de Hervé Drévillon Master 2 histoire, histoire de l’art, Musicologie (Université de Poitiers),
« La culture chevaleresque dans les chansons de gestes éditées au XVIe siècle ». Intervention au séminaire de Bernard Gainot et Pierre Serna Guerres, Conflits et Sociétés (Paris 1),

2006
« Guerre et Paysage au XVIe siècle : réflexions sur les rapports de l’homme de guerre à son milieu ».Intervention au séminaire de doctorat des professeurs Alain Cabantous, Wolfgang Kaiser, Christine Lebeau et Nicole Lemaître (Paris 1),

Comptes rendus