ASSOCIÉS

PLATONOVA
Natalia
Maître de Conférences - National Research University Higher School of Economics - Moscou

Site personnel : www.hse.ru/org/persons/133709493

nplatonova@hse.ru

ARetour Annuaire

LIVRES À LA UNE...

 

 

 

 

 

AXES DE RECHERCHES

- Histoire moderne (Russie/ Europe occidentale, XVIIe-XVIIIe siècle)
- Histoire politique et financière de la Russie impériale
- Pouvoir, économie et société en Russie au XVIIIe siècle
- Histoire de la comptabilité
- Les finances de la monarchie française d'Ancien Régime


  • PRÉSENTATION
  • PARTICIPATION À LA RECHERCHE
  • TRAVAUX
  • TRAVAUX (avant 2008)

Actualités

"L'introduction de l'impôt sur le revenu en Russie impériale : la genèse et l'élaboration d'une réforme inachevée", dans Revue historique de droit français et étranger, 2015, n°2, p. 245-266.


International

2015 : Participation au programme de recherche « Modèles de gouvernement et acteurs politiques. La construction des finances hispaniques (XVIIIe et XIXe siècles) », session 3 (« Le gouvernement des finances »), Casa de Velázquez, Madrid.

2013-2014 : participation au projet de recherche collectif « The early state building in Russia ». Coordinateur Igor Fedyukin, Faculté d’histoire, Ecole des hautes études en sciences économiques (NIU Vysshaya Shkola Ekonomiki), Moscou.


Thèse

Thèse de doctorat intitulée Le contrôle des finances de l’État en France et en Russie : analyse comparative, seconde moitié du XVIIe siècle - début du XVIIIe siècle, Centre de Recherches Historiques, École des Hautes Études en Sciences Sociales. Directeur de thèse : Alain Guéry, Directeur de recherche au CNRS. - Date de soutenance : 19 décembre 2003.
Jury : Mr. Vladimir Bérélowitch, Directeur d’études à l’EHESS ; Mr. Claudio Sergio Ingerflom, Directeur de recherche au CNRS ; Mme Mireille Touzery, Professeur d’histoire moderne à l’Université de Paris XII - Val de Marne ; Mr. Alain Guéry, Directeur de recherche au CNRS. Mention : Très honorable avec les félicitations du jury.

Thèse de doctorat intitulée Les procureurs fiscaux dans l’histoire de l’État et de la société en Russie dans le premier quart du XVIIIe siècle (en russe). Date de soutenance : le 29 septembre 2000
Lieu de soutenance : Université d’État de Russie en Sciences Humaines à Moscou. Directeur de thèse : Arkadii Ivanovitch Komissarenko, Professeur des universités, Université d’Etat de Russie en Sciences Humaines.


Expérience professionnelle - Responsabilités collectives - Sociétés savantes

Depuis 2014, maître de conférences à la Faculté d'histoire de National Research University Higher School of Economics à Moscou.

Chercheuse associée à l’IRHiS, équipe 2 « Activités économiques, dynamiques sociales, échanges »

Depuis 2014 : membre de l’Association pour l’histoire du management et des organisations (AHMO). http://ahmo.hypotheses.org

Depuis 2011 : membre du réseau Asie – Fondation Maison des Sciences de l’Homme à Paris.

Communications - Animation de la recherche - Valorisation


COMMUNICATIONS


Congrès, conférences, journées d'études

2015
« Modèles étrangers et les réformes du gouvernement des finances russes au XVIIIe siècle », La construction des finances hispaniques (XVIIIe-XIXe siècle). Le gouvernement des finances, Université de Clermont-Ferrand, 24-25 septembre 2015.
“F. V. Ezersky and the development of accounting thought and profession in Russia », First Open Russian Statistical Congress, Novosibirsk State University of Economics and Manangement, Novosibirsk, Russie, 20-22 octobre 2015.

2014
« Comptabilité et les réformes de modernisation de l’État en Russie au milieu du XIXe siècle »
, XIXe Journées d'Histoire du Management et des Organisations, Université Paris-Est, Marne-la-Vallée, 26-28 mars 2014.
« “Istinu cariam s ulybkoj govorit’ ” : vlast’ i poezija v tvorčestve G.R. Deržavina » [« Dire avec un sourire la vérité aux tsars » : pouvoir et poésie dans l’œuvre de G.R. Derzhavin], meždunarodnaja naučno-praktičeskaja konferencija « Slavjanskaja kul’tura : istoki, tradicii, vzaimodejstvija. XV Kirillo-Mefodievskie čtenija » [XVe Colloque international Cultures slaves: origine, traditions, interactions], Institut d’État de langue russe Pouchkine, Moscou, 13 mai 2014 (en russe).

2013
“The introduction of commercial education in Russian Empire”
, the Fourth International Conference "Language, Culture and Society in Russian/English Studies, Russian Academy of Sciences, Moscow Institute of Foreign Languages, Institute of English Studies, University of London, Senate House, London, 22-23 July 2013.
« Istorija pitanija kak napravlenie istoričeskoj antropologii »
(L’histoire de l’alimentation comme un courant de l’anthropologie historique), II Vserossijskaja naučno-praktičeskaja konferencija « Kul’tura, nauka, obrazovanie : problemty i perspectivy » (Deuxième colloque national «Culture, science et éducation. Problèmes et perspectives »), sous la direction scientifique de V.N. Eroshkin, Université d’État des Sciences Humaines de Nuzhnevartovsk, 8 février 2013 (en russe).
“Russian Eighteenth-century Books on Commerce and Accounting”
, XIVe Colloque international « Cultures slaves: origine, traditions, interaction», Institut d’État de langue russe Pouchkine, Moscou, 13-17 mai 2013.

2012
« Comptabilité, marchands et littérature commerciale en Russie au XVIIIe siècle »,
Journée d’études en l’honneur du professeur Yannick Lemarchand, Université Paris Sud, Sceaux, 26 octobre 2012.

2010
« La réforme budgétaire et comptable d’Alexandre II »
, dans A. Dubet et M.-L. Legay (dir.), Histoire de la comptabilité publique 1500-1850, Rennes, PUR, 2011 [Colloque international Les comptes publics : enjeux, pratiques, modèles, 1500-1850 tenu à l’Université Paris Ouest Nanterre les 10, 11 et 12 juin 2010].
Mstislavskaya E. P., Platonova N.,  «Prosveščennyj absolutism v istoriko-filosofskih vozzrenijah A. P. Sumarokova i Vol’tera »  (Le concept de « l’absolutisme éclairé » dans la pensée historique et philosophique de A. P. Sumarokov et Voltaire), Journées Voltaire 2010 : Voltaire et l’historiographie russe du XVIIIe siècle organisées dans le cadre de l’Année France-Russie, 11-12 novembre 2010, Bibliothèque nationale de Russie, Institut français de Saint-Pétersbourg (en russe)
Mstislavskaya E. P., Platonova N., «Političeskij portret Ekateriny II v russkoj kul’ture XVIII veka (Le portrait politique de Catherine II dans la culture russe du XVIIIe siècle), Actes de la IVe Conférence sur le thème Catherine II, écrivain, historienne, philologue tenue le 6 décembre 2010 à l’Institut de la langue russe A.S. Pouchkine, Moscou (en russe)

2009
« Les caravanes russes à Pékin au XVIIIe siècle. Aspects financiers et comptables d’un commerce entre les deux Empires», Actes des XIVe Journées d’Histoire de la comptabilité et du management tenues à l'université Paris-Sud, Sceaux, les 26 et 27 mars 2009


VALORISATION


Conférences grand public

2011
24 mars 2011 : conjointement avec Béatrice Touchelay, une intervention aux XVIèmes Journées d’histoire de la comptabilité et du management organisées par la Maison des Sciences de l'Homme Ange-Guépin à Nantes pour une présentation générale de la revue Comptabilité(s) – Histoire des comptabilités fondée par l’IRHIS en 2010

Produits (bases de données, posters...)

 

Divers (participation à des tables-rondes, expositions...)



ANIMATION DE LA RECHERCHE


Organisation de Colloques, Journées d'études, expositions... - Animations de tables rondes - Programmes internationaux

 

Ouvrages - Articles - Rapports, médias... - Comptes Rendus


OUVRAGES


Ouvrages scientifiques

 

Direction/Coordination d'ouvrages

 


ARTICLES


Revues

2015
"L'introduction de l'impôt sur le revenu en Russie impériale : la genèse et l'élaboration d'une réforme inachevée", dans Revue historique de droit français et étranger, 2015, n°2, p. 245-266.

2014
"L’invention de l’impôt sur le revenu en Russie"
, Gestion & Finances publiques, (11/12) 2014, p. 138-144.
"Translation, Dissemination and Reception of Commercial Literature in Eighteenth-Century Russia", Voprosy filologii, 2013, vol. 2 (44). 

2012
« Alexandre Radichtchev en Sibérie et le commerce russo-chinois au XVIIIe siècle »
, Slavica Occitania, (35) 2012, p. 23-47.
Homme de lettres, écrivain et philosophe des Lumières en Russie, Alexandre Radichtchev est surtout connu comme l’auteur du Voyage de Pétersbourg à Moscou, dans lequel il critique l’autocratie et condamne le servage. S’intéressant vivement aux questions économiques de son temps, il a rédigé entre autres, pendant son exil en Sibérie en 1792, un mémoire spécialement consacré au commerce russo-chinois à Kiakhta, intitulé Lettre sur le commerce de Chine. Nous analysons dans cet article les considérations originales qu’il y consigne sur les opportunités et les inconvénients que représentaient ces échanges pour la Russie, l’économie de l’Empire et la vie des habitants de la Sibérie. Ce texte est précieux pour saisir l’évolution des relations entre la Russie et la Chine à la fin du XVIIIe siècle, mais aussi pour connaître la pensée de Radichtchev en tant que précurseur de l’économie politique en Russie.

2011
« Le commerce des caravanes russes en Chine du XVIIe siècle à 1762 »
, Histoire, économie et société, (3) 2011, p. 3-27
Avec la conclusion du traité de Nertchinsk en 1689 puis de celui de Kiakhta en 1728, la Russie et la Chine inaugurent des relations diplomatiques et commerciales. Les Russes envoient dès lors des caravanes qui parcourent de longues distances de Moscou à Pékin à travers la Sibérie et les steppes mongoles pour le commerce des fourrures. Ces expéditions s’effectuent au bénéfice du tsar qui détient le monopole absolu sur les échanges avec la Chine. Cet article se propose d’étudier l’organisation et les activités des caravanes, afin de mettre en lumière les particularités de ce commerce et de comprendre les raisons pour lesquelles il finit par s’arrêter au XVIIIe siècle.

2010
« Édition, diffusion et réception des premiers ouvrages sur le commerce et la comptabilité en Russie au XVIIIe siècle »
, Comptabilités [En ligne], 1 | 2010, mis en ligne le 10 décembre 2010. URL : http://comptabilites.revues.org/178
«L’impôt de capitation en Russie impériale », Gestion & Finances publiques, (2) 2010, p. 164-166.

2009
«Peter the Great’s government reforms and accounting practice in Russia»
, Accounting History, (14/4) 2009, p. 437-464.
The purpose of this paper is to present the development of accounting practice in context of Peter the Great’s reforms in Russia at the end of seventeenth century and the beginning of the eighteenth century. The tsar’s reforming experiment resulted in the implementation of new administrative structures and in the arranging of public finances management. As a result, the position of the financial control institution was reinforced within the State. This paper provides an investigation into the building process of the monarchical State and its financial and accounting systems at this crucial period of the Russian history.

2008
« La Révolution de 1905, l’émergence du parlementarisme et les finances de la monarchie russe au début du XXe siècle »
, La Revue du Trésor, (8-9) 2008, p. 651-656.

Chapitres d'ouvrages (de livres, d'actes de colloques...)

2015
« Reformy gosudarstvennogo sčetodovstva v Rossii v XVIII veke » (Les réformes de la comptabilité publique en Russie au XVIIIe siècle), Materialy IV Vserossijskoj naučno-praktičeskoj konferencii « Kul’tura, nauka, obrazovanie : problemty i perspectivy » (Matériaux du Quatrième colloque national «Culture, science et éducation. Problèmes et perspectives »), sous la direction scientifique de A. V. Korichko, Nuzhnevartovsk : Université d’État des Sciences Humaines de Nuzhnevartovsk, 2015, partie 1, p. 264-271 (en russe).

2013
« Le système de comptabilité en partie triple et son inventeur Fedor Esersky »
, Bensadon D., Praquin N. et Touchelay B. (dir.), Dictionnaire historique, analytique et critique de comptabilité privée, Paris, 2013 (à paraître)
Platonova N., “Accounting, Merchants and the Commercial Literature in Eighteenth-Century Russia”, Mélanges en l’honneur de Yannick Lemarchand, Sous la direction d’Yves Levant, Raluca Sandu et Henri Zimnovitch, Préface du Professeur Bernard Colasse, Paris, L’Harmattan, 2013, p. 69-89.
In the eighteenth century, the development of the national economy and the spread of the Enlightenment in Russia yield the emergence of the first literature specially written for the merchant class. Such books offered a portrait of the ideal merchant while they were aimed at promoting a general education and modern business practices. In particular, they allow the transfer of the Italian method of double-entry bookkeeping to Russia. This paper highlights the link between these books and the similar literature published in other European countries since the end of the fifteenth century. In addition, we try to investigate their impact on the vocational training and practices of the Russian merchants of the period.

2012
« Reformy počtovogo dela v kontekste rossijskoj gosudarstvennosti XVIII veka »
(Les réformes postales et la construction de l’État en Russie au XVIIIe siècle), Rossija na peresečenii prostranstv i epoh : k 1150-letiju rossijskoj gosudarstvennosti. Materialy meždunarodnoj meždisciplinarnoj naučnoj konferencii (La Russie à la croisée des espaces et des époques : A l’occasion du 1150e anniversaire de la fondation de l’État russe, Actes du colloque international et interdisciplinaire des jeunes chercheurs), sous la direction scientifique de A.P. Logunov, Faculté d’histoire, des sciences politiques et du droit de l’Université d’État de Russie en sciences humaines (RGGU), 4-5 avril 2012, Moscou : LENAND, 2012, p. 61-67 (en russe).

2011
« Les auditeurs et les correcteurs de la Chambre des comptes de Paris au XVIIe siècle : étude sur l’office, les carrières et le milieu social des officiers »
, in Contrôler les finances sous l’Ancien Régime : regards d’aujourd’hui sur les Chambres des comptes, sous la direction scientifique de Dominique Le Page, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2011, p. 306-324. [Actes du colloque tenu à Paris les 28-30 novembre 2007]
"La réforme budgétaire et comptable d'Alexandre II"
, dans Anne Dubet et Marie-Laure Legay (dir.), La Comptabilité publique en Europe 1500-1850, Rennes, Presses Universitaires, 2011, p. 245-260.

2010
Mstislavskaia E.P., Platonova N., « Političeskij portret Ekateriny II v russkoj kul’ture XVIII veka » (Le portrait politique de Catherine II dans la culture russe du XVIIIe siècle), Ekaterina Velikaja : pisatel’, istorik, filolog. Sbornik naučnyh rabot, podgotovlennyj po materialam IV naučnuh čtenij, posvjaščennyh Ekaterine II (Catherine II : écrivain, historienne, philologue, Actes de la IVe Conférence internationale tenue le 6 décembre 2010 à Institut d’État de langue russe Pouchkine), Moscou, Izd. Gos. Instituta russkogo jazyka im. Puškina, 2011, p. 47-57 (en russe)
« La codification du droit et la comptabilité publique en Russie impériale : le « Recueil des règlements comptables » de 1848 », Actes des XVe Journées d’Histoire de la comptabilité et du management tenues à l’Université Paris-Dauphine les 24, 25 et 26 mars 2010 (version électronique consultable sur HAL-SHS http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00487508/fr/).


RAPPORTS, MÉDIAS...


Articles de revues (sans comité de lecture, de vulgarisation)

 

Ouvrages de vulgarisation (ou chapitres de ces ouvrages)

 

Presse, films, vidéos, émissions radio-télé, etc.

 

Autres publications (catalogues d'expositions, notices, rapports...)

2010
« Apurement d’un compte »
(p. 29), « Arnold, Karl Ivanovič » (p. 29-31), « Auditeur des comptes » (p. 33-34), « Audition » (p. 34-35), « Chambre des comptes » (p. 83-86), « Chambre de justice » (p.87-89), « Collège des Recettes » (p. 337-339), « Collège de Révision des comptes » (p. 371-373), « Contrôleur, inspecteur des tailles » (p. 155-156), « Contrôleur des restes » (p. 155), « Correction des comptes » (p. 156-157), « Débat de comptes » (p. 162), « Débet de comptes » (p. 163-164), « Inspecteur des fermes » (p. 231-232), « Epices » (p. 185), « Erreur » (p. 187), « Jugement des comptes » (p. 250-251), « Maître des comptes » (p. 261), « Reddition des comptes » (p. 350-351), « Règlements sur la comptabilité publique en Russie » (p. 359-362), « Serment » (p. 383-384), « Tatarinov » (p. 391-394), « Visa » (p. 444-446), dans Dictionnaire historique de la comptabilité publique : 1500-1850, sous la direction scientifique de Marie-Laure Legay, avec la collaboration de Anne Dubet, Joël Felix, Jean-Claude Hocquet, Sébastien Kott, Yannick Lemarchand, Bernard Lutun, Natalia Platonova, Rennes, PUR, 2010.


Comptes Rendus

 

Articles - Ouvrages - Autres


ARTICLES

2007
« Organizacija počtovoj služby v Rossii XVIII veka » (“L’organisation du service postal en Russie au XVIIIe siècle”)
, Actes du colloque international en hommage au Professeur Arkadii I.Komissarenko, Moscou, RAGS, 2007.
«Les services postaux en Russie au XVIIIe siècle», in Postes d’Europe, XVIIIe-XXIe siècles : Jalons d’une histoire comparée, sous la direction scientifique de Muriel Le Roux, Paris, Comité pour l’histoire de la Poste, 2007, p. 115-125. [Actes du colloque international tenu à Paris en juin 2004] [19]
« Russian Postal Service in the 18th century », in Post Offices of Europe, 18th – 21th centuries: A comparative History, Edited by Muriel Le Roux, Paris, 2007, p. 115-125. [20]
«Le visa des papiers royaux en France au début du XVIIIe siècle», in Les modalités de payement de l’État moderne : adaptation et blocage d’un système comptable, sous la direction scientifique de Marie-Laure Legay, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2007, p. 179-205. 5Actes de la Journée d’études organisée le 3 décembre 2004]
En France du début du XVIIIe siècle, le visa se voit être prioritairement réservé au contrôle du papier-monnaie. Notre communication se propose d’étudier de plus près les modalités d’exécution et les résultats financiers des deux principales opérations de cette nature, celle de 1715 et celle de 1721, qui sont à la fois les plus représentatives de l’expérience de visa et les plus conséquentes sur le plan de l’histoire financière et de l’histoire du crédit public en France sous l’Ancien Régime. Qu’il s’agisse du premier ou second visa, les deux opérations correspondirent à un expédient financier de nature extraordinaire mis en place par le roi pour redresser la situation critique de ses finances et résoudre le problème de la dette de l’État.
«Les opérations cadastrales en Russie moscovite des XVIe et XVIIe siècles : buts, déroulements, résultats », in De l’estime au cadastre en Europe. L’époque moderne, sous la direction scientifique de Mireille Touzery, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2007, p. 57-80. [Actes du colloque international organisé les 4 et 5 décembre 2003 ]
Les Archives des actes anciens de Russie à Moscou possèdent 2300 documents cadastraux, originaux ou sous forme de copies, du XVe au XVIIIe siècles. Ils sont répertoriés sous différents titres, tantôt comme piscovye knigi, tantôt comme sotnye, dozornye et mezevye knigi, mais dans tous les cas, il faut y voir un groupe singulier de documents établis par la décision du tsar pour recenser les biens et les habitants dans tout le royaume, afin de mieux percevoir les impôts. Cette communication propose de retracer l’évolution des cadastres russes, depuis le XVe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle, et d’examiner les procédures et les techniques employées à leur réalisation, afin de conclure sur leurs caractéristiques essentielles et de dégager leur typologie globale.
« Les commissions d’enquête, l’administration sibérienne et l’impôt sur le peuples autochtones en Russie au XVIIIe siècle »
, Histoire, économie et société, (4) 2007, p. 27-50.
Basé sur le dépouillement des sources administratives et judiciaires conservées aux Archives des actes anciens de Russie à Moscou, cet article éclaire les différents activités des commissions extraordinaires en Sibérie, qui constituent l’un des enjeux de renforcement du pouvoir monarchique et de maîtrise des rapports entre le centre et la périphérie de l’empire russe au XVIIIe siècle. Ces commissions ont pour mission première d’enquêter et de réprimer les abus des agents de pouvoir locaux. Finalement, c’est toute la réalité de ce qu’était, au lendemain de la conquête, l’administration sibérienne, son univers social, ses pratiques de fonctionnement et ses rapports avec la population autochtone, qui se révèle au regard de leurs réalisations et difficultés. Les commissions d’enquête fournissent un effort considérable pour endiguer, dans ce contexte précis de la Sibérie, l’ampleur de la contrebande des pelleteries précieuses qui s’est développée dans la zone frontalière entre la Russie et la Chine au grand préjudice du commerce de l’État. Le rôle des commissions est particulièrement important dans le domaine fiscal, où leurs enquêtes amènent le pouvoir impérial à envisager une remise en cause de l’organisation du système d’impôts perçus sur les indigènes. La réforme du régime de yasak, conduite avec succès par les commissions dans les années 1760, donne une nouvelle dimension à la politique de colonisation de la monarchie russe, qui s’efforce dès lors d’améliorer ses structures et ses mécanismes administratifs et financiers pour une meilleure intégration du territoire et des peuples sibériens à l’Empire.
« Les réformes financières du tsar Alexandre II et l’affirmation du droit budgétaire en Russie au milieu du XIXe siècle », La Revue du Trésor, (6) 2007, p. 592-595.
Les réformes financières engagées durant le règne d’Alexandre II réalisent la modernisation du système financier. Cette modernisation est alors la plus cohérente et la plus réussie dans le domaine du budget, de la comptabilité publique et du contrôle financier, où la réforme, soigneusement conçue et conduite sur le projet original de V.A.Tatarinov, contribue à l’affirmation du droit budgétaire moderne, instaure la primauté du Ministère des finances sur toute l’administration financière, réglemente les procédures de comptabilité publique, remanie et renforce les structures et les mécanismes du contrôle des finances. Ces changements majeurs sont scellés par le Règlement du 22 mai 1862 qui est un premier grand texte de caractère organique relatif aux lois des finances en Russie. Il demeure en vigueur jusqu’à la chute du régime monarchique en 1917. Cet article propose donc de revenir sur le contexte historique, le concept, la genèse et les enjeux d’une telle réforme qui constitue un événement marquant dans le développement de l’État et des finances publiques en Russie impériale.
«Le budget de l’État et la gestion des finances de la monarchie russe (fin du XVIIe siècle - début du XXe siècle) », Revue historique de droit français et étranger, 85 (4) 2007, p. 505-536.
Cet article étudie l’évolution du budget de l’État et des pratiques financières et comptables de la monarchie russe. Cela amène à s’interroger en particulier sur la nature des changements qu’ont apportés dans la gestion des finances les grandes réformes administratives et financières depuis le XVIIIe jusqu’au début du XXe siècles. L’analyse historique, quantitative et gestionnaire des budgets monarchiques permettra de dégager leurs caractéristiques intrinsèques et d’éclairer d’importantes questions liées à la réflexion sur le fonctionnement du système financier et la genèse de l’État en Russie impériale.

2006
« Finances et politique en Russie au début du XXe siècle: la Douma d’État, l'administration des finances et le budget de l’empire de 1908 »,
Revue historique de droit français et étranger, 84 (3) 2006, p. 385-421.
Le budget de l’État de 1908 fut le premier budget « politique » de la Russie. Il apparaît à l’issu d’un processus révolutionnaire qui contraint l’autocratie à accepter l’institution d’une représentation nationale, la Douma d’État. Après avoir reconstitué le parcours historique du budget en Russie dès le XVIIe siècle, cet article s’interroge sur la portée de la nouvelle législation financière de 1906 et retrace les rapports entre le tsar, la Douma et le gouvernement sur le terrain du budget de l’État. Ainsi les contradictions et les contraintes politiques, qui entouraient la mise en place du parlementarisme russe et à travers lesquelles la monarchie poursuivit la restauration du régime autocratique, peuvent être analysées. La plus grande partie de la recherche est consacrée aux débats qui ont jalonné la troisième Douma sur le budget et les problèmes financiers essentiels de l’empire du moment. L’assemblée lutte pour l’élargissement de ses prérogatives budgétaires et pose l’importante question constitutionnelle de la responsabilité ministérielle et du contrôle parlementaire des dépenses monarchiques. Elle propose le programme économique et financier alternatif lequel aurait pu permettre de relancer l’économie du pays et de rénover le système des finances monarchiques sur de nouveaux principes. L’objectif de cet article est de prendre la mesure des changements qu’apporte la réforme politique dans les finances publiques et, à la lumière de l’histoire budgétaire, de discerner le sens et les réalités des évolutions qui s’opérèrent au sein de l’État et ses rapports avec la société en Russie au début du XXe siècle.

2003
«Contrôle des finances, administration et genèse de l’État en Russie de Pierre le Grand»
, Cahiers du monde russe, 44 (4) 2003, p. 605-627.
Cet article porte sur l’histoire du contrôle des finances publiques en Russie sous le règne de Pierre le Grand. L’étude approfondie du fonctionnement des différents types de contrôle aboutit à mettre en lumière quelques aspects encore peu connus de l’activité réformatrice de Pierre Ier dans ce domaine et à distinguer les traits spécifiques du système de contrôle qu’il avait créé au début du XVIIIe siècle. La mise en place de l’État en Russie se traduit par le renforcement des structures de contrôle. Le contrôle finit à se transformer en système qui se fonde désormais sur un réseau d’agents chargés de contrôler a priori et a posteriori la gestion gouvernementale et sur une diversité de techniques et de procédures en interaction permettant leurs investigations. Non seulement le contrôle s’intensifie et se spécialise pleinement en tant qu’institution, illustrant la volonté du pouvoir d’améliorer ses services administratifs et de mieux assurer le courant des réformes engagées, mais encore il prend en charge la politique complexe d’assainissement des finances publiques pour faire face à la situation financière critique du moment. L’article met en lumière l’importance et l’effort que fournit la monarchie pour mieux contrôler le maniement de ses finances, ainsi que la manière particulière qu’elle adopte pour prévenir et réprimer les abus et les fraudes à tous les niveaux de l’administration financière.

2001
« Osobennosti razvitija gosudarstvennogo kontrolja v Rossii v pervoj četverti XVIII veka » (« Le développement du contrôle de l’État en Russie du premier quart du XVIIIe siècle »)
, in Petr Velikij, reformator Rossii : Materialy i issledovanija (Pierre le Grand, réformateur de la Russie : Études et documents), préface de R.M.Bajburova et N.S.Vladimirskaja, Moscou, Comité scientifique du Musée de Kremlin de Moscou, 2001, p. 263-267 (en russe).

1997[10]
« Institut graždanskih fiskalov v predstavlenijah rossijskogo obščestva v načale XVIII veka » (« Les procureurs fiscaux dans l’opinion de la société russe au début du XVIIIe siècle »)
, in Postigaja istoriju Rossii: Sbornik statej, Préface de A.I.Komissarenko et V.B.Lušpaj, Moscou, éd. de l’Université d’État de Russie en Sciences Humaines, 1997, p. 130-141.(en russe).


OUVRAGES

 


AUTRES

Communications

 

Comptes rendus