DOCTORANTS

URBAIN [RUANO] Élise
Doctorante - Lille 3

elise.urbain@outlook.com

ARetour Annuaire

LIVRES À LA UNE...

 

 

 

 

 

AXES DE RECHERCHES

- Histoire du portrait peint et sculpté aux XVIIe et XVIIIe siècles
- Histoire de la mode


  • PRÉSENTATION
  • RÉSUMÉ THÈSE
  • PARTICIPATION À LA RECHERCHE
  • TRAVAUX

Thèse en cours

Entre France et Angleterre, de la « sprezzatura » au « naturel », le « négligé » dans le portrait peint et sculpté, 1670-1790, sous la co-direction du Pr Patrick Michel (Université Lille-SHS) et de Denis Bruna (École du Louvre)


Expérience professionnelle - Responsabilités collectives - Sociétés savantes

Lauréate du Prix XVIIIe Siècle 2015 (Prix de la Société Française d’Etude du Dix-Huitième Siècle)

Enseignante
- Octobre 2015 à ce jour : Professeur (e-artsup Lille).
- CM d’Histoire de l’art (60h)
- Septembre 2014 à ce jour : Chargée de cours (Université Charles de Gaulle-Lille 3). CM de Licence d’Histoire, (1ère année : Introduction générale à l’histoire de l’art, période moderne (24h) ; TD de Licence d’Histoire de l’art, 1ère année : Images, Pouvoir, Société (24h))

Conception et animation d’ateliers costumes (design et création de costumes, cours de couture, démonstrations)
- Juin 2015 à ce jour : Musée de la Chartreuse, Douai.
Stages vacances en lien avec les collections du musée,pour les 4-6 ans et 7-12 ans
- Avril – Juin 2015 : Musée du Luxembourg, Paris, exposition Les Tudor. Visite-atelier « les Tudor, portraitsdu pouvoir », pour les 6-10 ans
- Avril – Juin 2014 : Musée du Luxembourg, Paris, exposition Joséphine. « Joséphine, les coulisses d’unefashionista » : réalisation de carnets d’échantillons de tissu, prêt de costumes par l’Opéra National de Paris, dessins de costumes « en direct » devant le public. Contribution à l’élaboration de la « Visite en famille » : « Joséphine, sur le bout des doigts »

Médiatrice
- Juillet 2016 (et à venir : décembre 2016) : Château de Versailles.
-
Visite-conférence pour les abonnés : « Le négligé, petite histoire d’unetenue scandaleuse » Mai 2012 : Palais des Beaux Arts de Lyon, la Nuit des Musées

Chargée de mission
Mars – Avril 2012 : Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, Lyon (Dans le cadre de lapréparation de l’exposition Pour vous, Mesdames ! La mode en temps de guerre (28/11/2013 au 13/04/2014) : création d’une frise chronologique de l’évolution de la silhouette féminine entre 1938 et 1947 ; recherches documentaires, choix et dessin des silhouettes)

Société Savantes

Membre :
- de la Société Française d’Etude du XVIIIe siècle
- de l’Association of Dress Historians (Londres)
- du réseau européen Dressing the Early Modern Network.

Compétences

Langues : anglais (coompétence professionnelle complète), allemand et italien (notions)
Dessin : dessins d’illustration, de mode et artistiques (6 expositions)

 

Le choix des vêtements représentés dans un portrait est rarement anodin, et ceci est particulièrement vrai à l’époque moderne. Les significations de nombreux attributs et costumes officiels ont été largement étudiées et commentées, mais qu’en est-il des portraits en négligé ? Comment comprendre les motivations des artistes et de leurs commanditaires ?
À la fin du XVIIe siècle en France, le sens du terme « négligé » glisse d’un « laisser-aller coupable » vers une acception moins péjorative. À la même époque paraissent de nombreuses gravures de mode qualifiant certains vêtements de « négligés », alors que se développe la mode de vêtements d’intérieur confortables. En parallèle, la formalisation du portrait officiel s’accompagne d’une volonté opposée de se défaire des carcans du vêtement et de la représentation. Au XVIIIe siècle, le terme « négligé » désigne aussi bien des vêtements, que des styles artistiques (peinture, littérature), ou une attitude totalement artificielle liée chez les femmes au rituel codifié de la toilette : il concerne les pratiques sociales d’élites européennes caractérisées par un souci constant de la représentation. Par certains aspects, le négligé évoque la « sprezzatura » de Baldassare Castiglione, mais au cours du XVIIIe siècle, il va être rapproché de, ou opposé à, l’idée de « naturel ».
L’objet de cette étude est de déterminer les circonstances qui amènent à une revalorisation du point de vue sur le négligé, et donc son succès dans le portrait, tout en mettant en relation les vêtements représentés avec ceux composant le vestiaire des élites. La question de la réception du négligé par les contemporains doit être posée dans le cadre des relations entre la France et l’Angleterre faites d’alternance de périodes d’assimilation et de rejet dont les effets sur les pratiques artistiques ne sont plus à démontrer.

 

Communications - Animation de la recherche - Valorisation


COMMUNICATIONS


Congrès, conférences, journées d'études

À paraître
- « The « négligé » in 18th century french portraiture ». Out of the Dark and into the Light ? Dress in the Early Modern Period and the Age of Enlightenment, 1400–1800. International Conference of Dress Historians, The Art Workers’ Guild, Londres, 05/11/2016
- « Une question de point de vue : l'intime dans le portrait français au XVIIIe siècle ». L’intime de l’Antiquité à nos jours, colloque international interdisciplinaire, Université Bordeaux Montaigne, Octobre 2016.

2016 
- « Le philosophe en robe de chambre. Regards croisés entre histoire de l’art et histoire de la mode ». Séminaire Histoire de la mode, Institut d’Histoire du Temps Présent (CNRS, Paris), 22/01/2016

2015 
- « Plus de grâce que les plus beaux ornements » : la quête de la spontanéité dans le portrait féminin du XVIIIe siècle ». Journée d’étude Libertés du corps et du geste, la question de la spontanéité en France au XVIIIe siècle, auditorium du Sénat, Paris, 08/102/2015
- « The Philosopher and his nightgown », Dressing The Early Modern Network, conférence inaugurale : Exploring Early Modern Dress : The Merits and Challenges of Diverse Sources, Dutch University Institute for Art History (NIKI), Florence, 19/09/2015
- « ‘’Dans un instant, la toilette aura tout gâté’’ : la mode du négligé dans le portrait français du XVIIIe siècle ». Journée d’étude Le siècle de la légèreté : émergences d’un paradigme du XVIIIe siècle français, Maison Française d’Oxford, 15/05/2015

2014
- Séminaire d’étude à la Wallace Collection (Londres).

2013
- « De la Suite d’Estampes au Monument du Costume : étude d’un recueil gravé du XVIIIe siècle », séminaire Histoire de la mode, Institut d’Histoire du Temps Présent (CNRS, Paris), juin 2013


VALORISATION


Conférences grand public


Produits (bases de données, posters...)

 

Divers (participation à des tables-rondes, expositions...)



ANIMATION DE LA RECHERCHE


Organisation de Colloques, Journées d'études, expositions... - Animations de tables rondes - Programmes internationaux

2015
- Co-organisation d’une journée d’étude : « Libertés du corps et du geste, La question de la spontanéité en France au XVIIIe siècle » (auditorium du Sénat, Paris), en lien avec l’exposition Fragonard amoureux, musée du Luxembourg (16/09/2015 au 24/01/2016)

Ouvrages - Articles - Rapports, médias... - Comptes Rendus

 


OUVRAGES


Ouvrages scientifiques

 

Direction/Coordination d'ouvrages

 


ARTICLES


Revues

2016
- « Le goût pour le négligé dans le portrait français du 18e siècle », Revue Dix-Huitième Siècle

Chapitres d'ouvrages (de livres, d'actes de colloques...)

À paraître
- « ‘’Dans un instant, la toilette aura tout gâté’’ : la mode du négligé dans le portrait français du XVIIIe siècle ». GANOFSKY, Marine, PERRAS, Jean-Alexandre, éd. Le siècle de la légèreté : émergences d’un paradigme du XVIIIe siècle français. Oxford University Studies in the Enlightenment.


RAPPORTS, MÉDIAS...


Articles de revues (sans comité de lecture, de vulgarisation)

 

Ouvrages de vulgarisation (ou chapitres de ces ouvrages)

2014
- Illustratrice pour La mode sous l’Occupation de Dominique Veillon (éditions Payot & Rivages)

Presse, films, vidéos, émissions radio-télé, etc.

 

Autres publications (catalogues d'expositions, notices, rapports...)

À paraître
- « Le négligé ». Tenue correcte exigée : quand le vêtement fait scandale, catalogue de l’exposition, commissariat Denis Bruna (conservateur, Mode et Textile avant 1800), Les Arts Décoratifs, Paris, 01/12/2016 au 23/04/2017


Comptes Rendus