Aubry Martine

Ingénieur de Recherches
Université de Lille 3


martine.aubry@univ-lille3.fr


 


ARetour Annuaire

 

  • Axes de recherches
  • Biographie
  • Participation à la recherche
  • Publications
  • Archives

- Histoire médiévale [Société à Lille (XIIIe-1369)]

- Numérisation - Bases de données

Base Monuments aux Morts

Base Image Nord-Pas-de-Calais

Base Texte NordNum

Bases réalisées sous Filemaker (répertoires bibliographiques, inventaires...)

Histoire de l'Université

Les familles et leurs photographies (Projet en version beta)


Actualités

2014 - "La base Monuments aux Morts. Un outil numérique innovant ? Retour d'expérience", DHNord2014, Humanités numériques: des outils, des méthodes, une culture, 26-28 mai 2014, MESHS Lille Nord-de-France


 

 

 


DEA : Le nouveau bourgeois, son intégration dans la société lilloise au cours du XIVe siècle : Esquisse d'une étude sociale, Lille, 1992, DEA, sous la direction de M. Derville, publié en partie sous le titre 4 000 bourgeois de Lille au XIVe siècle. Le premier registre aux bourgeois (1291-1355). Édition et commentaire. Lille, CRHEN-O, 2000, 263 p.


Divers

CNRS – DR 18 : Membre de la Commission Communication, Correspondant RH et Formations au sein du laboratoire
Université de Lille 3 : J’ai participé au groupe de projet pour la refonte du module « Mission » sur Finances Web (Nabuco) ; et actuellement, dans le cadre de la mise en place du pilotage du système d’information de l’université, prévu dans le projet d’établissement 2006-2009, j’ai accepté de participer aux groupes de travail intitulés « Documentation et recherche » et « Communication et Web ».
Membre élu du Conseil Scientifique de l’université de Lille 3
Membre de la Commission historique du Nord
Membre de l’Association des Archivistes français
Membre du Conseil scientifique de l'Écomusée de Fourmies
Membre de la Commission départementale des objets mobiliers du Nord (DRAC)
Membre du Conseil scientifique du Centre d’histoire locale de Tourcoing
Membre du Conseil scientifique de l’Écomusée de Béthune

1. Valorisation des activités du laboratoire :
- Le Site Web et le Blog de l’IRHiS
    Depuis la réunion des 3 anciens laboratoires au sein de l’IRHiS, j’ai réalisé le site web, remanié à plusieurs reprises de façon de répondre au mieux à nos besoins.
Celui-ci s’est affirmé au fil de son utilisation par les chercheurs comme un outil indispensable pour la lisibilité de notre laboratoire. Il a même été remarqué par l’AERES lors de sa dernière visite pour le dernier quadriennal.
En septembre 2010, la page d’accueil a été réorganisée pour une meilleure lisibilité. Quatre pôles : Informations générales (Annuaire – Le Labo-Infos pratiques – Aide au chercheur) ; Agenda ; Recherche (Les équipes, Les projets transversaux, les contrats ANR, Les autres projets, L’international, Les partenariats) ; Outils (La Bibliothèque, La documentation, Les bases de données, Les Publications Livres et Revues, Les comptes rendus de journées). Dans la colonne de gauche apparaissent les Actualités (le Blog), Les nouveautés en publications et Les Signets (sous l’interface Netvibes un certain nombre d’onglets informatifs en rapport avec nos activités, ainsi que certains outils spécifiques). Dans la colonne de droite, Les projets associés qui possèdent un site web dédié (Enquêtes historiques sur les comptes XIVe-XIXe s. ; Visual Studies) et Les archives, mémoire des activités du laboratoire.
Depuis novembre 2010, un Blog de l’IRHiS. Actualités (irhis.hypotheses.org) a été créé. Ce carnet rend compte de l’actualité concernant les thématiques du laboratoire, tant dans le domaine de la recherche que de l’édition et de la diffusion. Il présente les outils réalisés. Il diffuse des informations relatives aux nouveautés du site IRHiS (mises en ligne), ainsi que des appels à contributions, publications, colloques, conférences, enseignements, expositions, comptes rendus de réunions ou journées d'études… Cet outil plus dynamique et interactif permet de mieux rendre compte des activités du laboratoire.
           - Les Blogs de recherche
Cet outil « Carnet de Recherche », s’avérant très performant pour la diffusion d’activités, deux autres ont été créés :
- ACTAPOL (actapol.hypotheses.org, appuyé sur l’ANR d’Hervé Leuwers). Il doit rendre compte de l’avancement des travaux de l’ANR et comporte des outils de recherche.
- RIM-Nor (rim-nor.hypotheses.org, avec Odile Parsis-Barubé). Ce carnet constitue une plate-forme d’échanges pour tous les chercheurs travaillant sur l’histoire des représentations des Nords européens. En particulier, il s’intéresse aux questions identitaires, aux pratiques patrimoniales et mémorielles dans l’espace septentrional européen localisé autour de la mer du Nord, la mer de Norvège et la mer Baltique. Il a pour ambition de rendre compte des projets de recherche et publications en cours. Il assure également la mise en ligne des appels à contributions, du calendrier des colloques, journées d’étude et séminaires.
Pour les 3 carnets de recherche, je suis l’administrateur et j’alimente régulièrement les données de base en collaboration avec les enseignants concernés.
              - Les Bases de données et leur exploitation
Depuis plusieurs années, nous avons mis en place des bases de données informatiques images et textes qui sont des « viviers-ressources » utiles aux chercheurs et aux étudiants. Ces bases ont permis, entre autres, la réalisation d’expositions et d’ouvrages, comme Croix, Mémoire d’une ville.

  • Base de données images concernant la région du Nord et plus largement l’Europe du Nord-Ouest. J’ai participé au montage d’un dossier monté en 1996 et financé par le FEDER. Sa philosophie avait deux finalités : la sauvegarde du patrimoine et la diffusion des connaissances. À ce jour près de 10 000 images indexées sont disponibles sur le réseau. Une adresse dédiée a été attribuée à ce projet : http://libris.univ-lille3.fr. Pour faire connaître cette réalisation, j’ai assuré un certain nombre de conférences . Depuis la dernière version du logiciel, nous avons la possibilité de constituer de petits dossiers thématiques que nous pouvons transférer sur le Blog de l’IRHiS. Nous valorisons ainsi les données conservées. Actuellement 2 dossiers sont sur le blog (L’Exposition internationale de Textile de Roubaix, 1911 et Frontières, douanes et douaniers).

Des contacts réguliers sont pris avec des possesseurs de documents iconographiques, afin d’agrandir notre base. Dernièrement une convention a été passée avec la Mairie de Marquette concernant un fond important de cartes postales sur les douanes et la batellerie. Nous allons numériser les documents, les mettre en ligne et en échange nous fournirons les CD des images haute-définition à la Mairie et la possibilité d’avoir un lien direct de leur site sur ces documents. Avec un certain nombre de ces documents, nous allons participer aux Journées du Patrimoine.

  • Fonds photographique de l’université. Nous avons « récupéré » et sauvé un fonds ancien, composé de plaques de verre et de tirages papier provenant de l’ancien photographe de l’Institut d’histoire (environ 1920-1950). Ce fonds nous a permis de réaliser une exposition La photographie au service des SHS : de la plaque photographique au CD-ROM dans le cadre de la Fête de la Science ; d’autres contacts sont en cours avec des mairies et des dépôts d’archives et de bibliothèques pour collaborer à des projets images. Dans le cadre de la licence Pro IDIST, ce fonds va permettre de monter des projets tutorés et être l’objet de stages pour les étudiants. 2 de ces étudiants commencent leur stage début avril 2011 sur ces documents. Leur travail consistera à la numérisation et la mise en ligne sur la base de données images des plaques de verre.

  • Hommes du Nord. La mise en scène des apparences à travers l’image aux XIXe et XXe siècles (avec Isabelle Paresys, maître de conférences). Une numérisation, un classement d’archives familiales a été effectué et une exposition virtuelle est en cours de réalisation : Les familles… et leurs photographies.

  • Histoire de l’Université. À partir de ce fonds, nous avons réalisé deux outils : * une exposition virtuelle en ligne sur le site de notre université. L’université de Lille 3 présente la particularité d’être à la fois ancienne et récente : récente, car issue des réformes de 1968, ancienne, car héritière de la faculté des Lettres remontant institutionnellement au XIXe siècle et historiquement au XVIe siècle. Une collecte de documents photographiques et textuelles a été entreprise et je continue à la faire. Une collection spécifique a été dédiée aux universités régionales dans la base de données Images. * une base Personnel universitaire réalisée en collaboration avec Jean-François Condette.

  • Bibliothèque numérique d’histoire régionale, baptisé NordNum : http://nordnum.univ-lille3.fr. La Bibliothèque centrale et la bibliothèque Georges Lefebvre (bibliothèque de notre laboratoire) ont entrepris la numérisation d’une partie de leurs fonds sur le XIXe siècle. Le cahier des charges a eu pour objet d’établir les spécifications techniques nécessaires à cette opération. La numérisation des ouvrages est effectuée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) de Lille. Ce projet a reçu des subventions du Ministère de la Recherche, a été inscrit au contrat 2006-2009 et sera également présent dans le quadriennal 2010-2013. À ce jour, plus de 300 titres sont numérisés et en ligne, disponibles au téléchargement. Comme pour le projet images, avec mes collègues, nous avons participé à diverses réunions et colloques pour promouvoir notre base.

  • Théâtre, avec les documents légués par Cyril Robichez, nous constituons une base spécifique, qui est mise en ligne. Corinne Hélin, responsable de la bibliothèque, participe à cette base.

Des enseignants-chercheurs font appel régulièrement à mon savoir-faire pour constituer des bases en fonction de leurs thématiques de recherche. Pour toutes ces bases, je préconise une méthodologie aux enseignants, une fois le « squelette » réalisé, j’assure la mise en place de la structure et une bonne partie de l’alimentation en données :

  • ANR M-Art, 2 bases : une bibliographique et une sur Les acteurs du marché de l’art, en collaboration étroite avec Sophie Raux responsable du programme et les chercheurs qui y participent. Pour ce travail, j’ai participé à un atelier de travail de 4 jours à Duke University en septembre 2009, au cours duquel nous avons mis au point les principaux champs de recherche. Une réunion a également eu lieu à Paris à l’INHA et deux réunions sont prévues (à Lille 3 le 5 mars et une autre le 20 mars 2010 à Anvers) pour affiner la « database ». La dernière rencontre à Lille le 4 mars 2011 a abouti à de nouvelles modifications de cette base.

  • Les monuments aux morts (voir ci-après participation à la recherche). À ce jour, 887 notices sont en ligne. La « database » est constituée de nombreux documents écrits et iconographiques. Un site web dédié est disponible : http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/

  • Les images pieuses et la Statuaire (Jacqueline Lalouette, PR d’histoire religieuse) ;

  • Numismatique (Jérôme Jambu, MCF Histoire) ;

  • Répertoire des établissements religieux antérieurs à 1200 (Charles Mériaux, MCF Histoire médiévale). Ces deux bases sont en cours de constitution et destinées après validation des enseignants à être mis en ligne pour toute la communauté de chercheurs.

  • Au niveau du laboratoire, j’ai réalisé des bases de données bibliographiques avec le logiciel Filemaker et accessibles en ligne (Bibliographies régionales, Répertoires de travaux de recherches, Fonds Presse…). Leur alimentation est réalisée par toute l’équipe administrative de l’IRHiS.

Pour toujours rester à la pointe de ces outils, j’ai pu bénéficié de formations professionnelles adaptées : par exemple, pour l’année 2010 (11-15 octobre) Gestion numérique des sources de la recherche en sciences humaines et sociales – Formation organisée par le CNRS - (2 décembre) Paris - Formation Filemaker personnalisée pour nos propres bases (Réponses aux diverses questions et problèmes rencontrées) - (3 décembre) Paris – Formation à la nouvelle version de Phraseanet (Base Images) – en mai 2011, je participe aux journées Conférence Filemaker (15 sessions sur 3 jours de type technique).

Les Publications traditionnelles et électroniques
Je continue à m’occuper des publications traditionnelles du laboratoire. En 2009, 4 titres ont été publiés, 2 titres en 2010, et 4 ouvrages sont en cours d’élaboration (Actes du colloque sur les Sceaux [M. Gil, éd.] – Actes du colloque Se vêtir à la cour en Europe (1400-1815) [I. Paresys, en coll. avec le centre de recherche du château de Versailles] – Mer du Nord [A. Gautier, avec l’univ. Du Littoral] - La Chambre Haute [J.M. Guislin]).
Parallèlement, je me suis intéressée aux nouvelles technologies et à l’édition électronique.
Après avoir réalisé un stage en mai 2003 organisé par l’URFIST Paris sur Édition de recherche et numérique. Stage destiné aux historiens, je me suis inscrite à une formation organisée par revues.org sur le logiciel Lodel, qui permet de réaliser des revues en ligne.

  • Une première revue électronique Apparence(S)(http://apparences.revues.org/) a été mise en œuvre par Isabelle Paresys, maître de Conférences et responsable d’une ACI. J’assure le secrétariat de rédaction et la mise en ligne.

  • Avec les enseignants chercheurs (P. Beck, M. de Oliveira et M.-L. Legay), nous avons créé une 2e revue électronique Comptabilité(S), revue d’histoire des comptabilités (http://comptabilites.revues.org) (du Moyen Âge à l’époque contemporaine, sous tous ses aspects : codicologique, prosopographique…). Je fais partie intégrante de l’équipe organisatrice et j’en assure le secrétariat de direction et la mise en ligne.

  • Collection des Actes de Colloques en ligne sur revues.org depuis 2012 (http://hleno.revues.org/)

3. Participation à la Recherche
Je participe à certaines thématiques de recherche du laboratoire :

  • Sur les monuments aux morts de la Grande Guerre dans le département du Nord. Ce travail a commencé par un travail menépar des étudiants sous forme de questionnaires à remplir et photographies actuellesà fournir. Cela a révélé qu’aucune étude approfondie sur ce thème n’avait été réaliséepour le Nord. Une équipe de recherche a été constituée et une enquête plus largeest en cours (questionnaire envoyé dans toutes les mairies, collaboration avecles archives départementales du Nord). Il existe 652 communes dans le Nord, nousavons déjà recueilli une centaine d’images de ces monuments aux morts, principalementdes cartes postales des années 20 et 30 et j’ai dépouillé un certain nombre de dossiers de la série O des AdN. Les documents sont mis dans la base (voir ci-dessus bases filemaker) de notre laboratoire. Ce travail se réaliseen collaboration étroite avec les archives départementales du Nord et les autrescentres disposant de documentation, comme la Bibliothèque municipale de Lille, laDRAC et les mairies du département. Dernièrement les 203 cartes postales figurant aux Archives du Nord (5Fi) ont été scannées et insérées dans la base. Une publication est prévue en 2012, ainsiqu’un CD-Rom contenant un inventaire le plus exhaustif possible des monuments aux morts du département du Nord.

  • Sur Comptables et comptabilités de la fin du Moyen Âge. Je fais partie de l’équipe dont le responsable scientifique est Patrice Beck (professeur d’histoire médiévale à Lille 3). Lors de la rencontre du 10 octobre 2008, j’ai fait une communication « Approche bibliographique des comptabilités médiévales ». Une réflexion s’est effectuée sur l’organisation du groupe du travail, la constitution d’outils communs de dépouillement, de bases de données et d’instruments de travail en ligne. Le travail que j’avais effectué lors de mon DEA sur les comptabilités médiévales de Lille m’a permis de mieux comprendre la thématique. Aux journées d’octobre 2010, j’ai communiqué sur « Le comptable au travail. Les signes techniques en marge des comptabilités – Lille (1291-1369) ». Cette communication sera publiée dans le n° 5 de la revue Comptabilité (S).

Je participe au nom du laboratoire à plusieurs conseils scientifiques : Écomusée de Fourmies, Centre d’Histoire Locale de Tourcoing, Ethno-musée de Béthune. Ma participation à ces conseils consiste à voir comment on peut participer à leurs actions, au niveau de bases-images, ou autres, voir si des étudiants de master pourraient participer à certaines actions. Ce travail permet de mieux faire connaître le laboratoire dans des univers non-universitaires.

4. La formation aux chercheurs
En 2008 et 2009, j’ai organisé, avec la responsable du laboratoire HALMA-IPEL, des formations sur le logiciel Filemaker, pour aider les enseignants et les doctorants à réaliser leurs bases de données. Environ une quarantaine d’entre eux a suivi celles-ci et une quinzaine de bases sont actuellement en ligne sur notre site Web. Un cycle de formation est prévu aussi en 2011. Nous avons même proposé d’élargir cette formation au-delà de nos laboratoires (personnel de l’Université ou du CNRS).
Pour la gestion administrative et financière, ainsi que pour la gestion de la bibliothèque, j’assure désormais un rôle de « superviseur ». Depuis la reconnaissance du laboratoire en 2006, une équipe administrative efficace me permet de déléguer un grand nombre de tâches administratives courantes.

  • Je coordonne l’équipe administrative composée de deux techniciennes CNRS (BAP F et J), d’une bibliothécaire (CDI BAP F) et 1 ½ adjoint administratif. La répartition des tâches a été fixée lors d’une réunion de coordination et elle est susceptible de modifications en fonction de l’évolution des contrats du laboratoire. L’organisation est approuvée ensuite par la direction.

  • Je supervise la préparation, la gestion des dossiers des contrats de recherche, les réponses aux appels d’offres, l’organisation des manifestations scientifiques. La responsable gestionnaire assure le travail en étroite collaboration avec toute l’équipe.

  • Je prépare le budget et réalise les bilans, les comptes rendus de l’activité du laboratoire de façon régulière (Cahiers de l’IRHiS). En 2008, j’ai participé à la réalisation du dossier quadriennal 2010-2013. J’assiste aux réunions de l’équipe de direction (bureau, conseil de laboratoire, équipes de recherches à la demande des responsables) et j’assure le suivi des différentes équipes (convocations, courriers, comptes rendus).

Tout au long de mon parcours, j’ai suivi des formations spécifiques et j’ai ensuite essayé de retransmettre ces acquis sous la forme d’aide (aide à la réalisation de bases de données, numérisation, réalisation de maquettes, de plaquettes…), mais aussi de formations auprès d’étudiants (cette année je donne quelques heures d’enseignement dans la Licence professionnelle Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels de l’UFR IDIST), d’enseignants et de collègues préparant des concours. Par ailleurs, je fais partie de la liste des experts de la BAP D et je participe régulièrement à des jurys dans la BAP F.

J’essaie aussi de participer régulièrement à la vie de l’université (réunion pour la réalisation du livret dudoctorant, journées organisées par la MESHS sur la propriété intellectuelle ou sur le TGE Adonis…).

 


COMMUNICATIONS

(ne sont indiquées ici que les communications non publiées)


Congrès, conférences, journées d'études

2014 - "La base Monuments aux Morts. Un outil numérique innovant ? Retour d'expérience", DHNord2014, Humanités numériques: des outils, des méthodes, une culture, 26-28 mai 2014, MESHS Lille Nord-de-France

2013
"D'un projet local à un projet national. La base Monuments aux Morts. Retour d'expérience", Journées des CoRIST-CNRS, Paris, 19 novembre 2013 - Le powerpoint

2011
avec Matthieu de Oliveira, "Les monuments aux morts du Nord : histoire concrète et valorisation numérique" , 52e Congrès de la Fédération des Sociétés savantes du Nord de la France, 16 octobre 2011

Conférences

 

Séminaires

2014 - "Le rôle d'un laboratoire dans la patrimonialisation de fonds relatifs au Nord : l'exemple de l'IRHiS", Séminaire de spécialité Études européennes RIMNor, 16 mai 2014



VALORISATION


Presse, films, vidéos, émissions radio-télé, etc.

France 3 - Nord-Pas-de-Calais - À propos de la bataille de Fromelles, 19 juillet 2011
Lien

Conférences grand public

 

Produits (bases de données, posters...)

"La nouvelle base de données “Monuments aux Morts”. Interactivité et extension à la France et à la Belgique", Européana 1914-198, Archives départemantale sud Nord, 9 novembre 2013
Rendez-vous de l’Histoire
Blois
des 10 au 13 octobre 2013 :
Samedi 12 octobre à 10 h sur le stand de la Mission du Centenaire au salon du Livre – Présentation de la base de données Monuments aux Morts

2012
Présentation de la base Monuments aux Morts

Ypres - Musée Flanders Fiels - 11 décembre 2012
Stage Chemin de mémoire – Estaires – 19 avril 2012
Boulogne-sur-Mer – Université du Littoral – 24 mars 2012 – Atelier des doctorants
Dans le cadre du projet transfrontalier TransMusSites 14-45 – Loos-en-Gohelle/Harnes – 10 janvier 2012

2011
Douai, Musée de la Chartreuse – 6 décembre 2011 – Présentation de la base Monuments aux Morts

Divers (expositions...)



DIVERS


(Organisation de Colloques, Journées d'études, expositions...)

Exposition Georges Lefebvre – Conception et Réalisation de 17 panneaux en collaboration avec Jean-Pierre Jessenne, Maxime Kaci – (6 octobre 20091-31 janier 2010) - Inauguration le 6 octobre 2009

 


ARTICLES


de revues (à comité de lecture)

2014
« La base de données Monuments aux Morts : Mise en place d’un outil partagé », 10e colloque national des archivistes communaux et intercommunaux, Béthune, 2-4 octobre 2012 dans La Gazette des Archives, 2013-2014, n°232, p.197-211.

2012
"Le comptable au travail : les signes techniques en marge des comptabilités lilloises (1291-1369)"
Comptabilités, 4 | 2012, mis en ligne le 21 janvier 2013, en ligne

2008
"De la Conservation à l'exploitation : les fonds spécifiques d'un laboratoire de recherche"
La Gazette des Archives, "Richesse et diversité : à la découverte des archives des sciences humaines et sociales", 2008-4, n° 212, p. 161-171.

d'actes de congrès (colloques, journées d'études, ateliers...) et chapitres d'ouvrages

 


OUVRAGES


Ouvrages scientifiques

 

Directions d’ouvrages

 

 


AUTRES


Articles de revues (sans comité de lecture, de vulgarisation)
 
Ouvrages de vulgarisation (ou chapitres de ces ouvrages)

 

Autres publications (catalogues d'expositions, notices, rapports...)

Avant-Propos, Préfaces, Introductions, Conclusions



COMPTES RENDUS



 


ARTICLES

2003
« Libris : images régionales et recherche»
, dans Westeel Isabelle, Martine Aubry (textes réunis par), La numérisation des textes et des images : techniques et réalisations, actes des journées d'études organisées à la Maison de la Recherche les 16 et 17 janvier 2003, Villeneuve d'Ascq, UL3, 2003, p. 149-162

1999
Avec Jean-Paul Barrière, « La banque de données images de la région Nord » dans La Gazette des Archives, 1999, n° 180-181, p. 61-70

1998
Avec Marie Despres-Lonnet et Katell Briatte, « The LIB.R.I.S. project : from heritage conservation to user-oriented concerns » dans Digital images in libraries, Vine, 1998, n° 107, p. 8-15.

1997
« Le quartier de Sainte-Catherine au Moyen Âge à travers les archives » dans Bulletin des Amis de l’Église Sainte-Catherine, 1997, n° 9, p. 11-18.

1990
« Le Centre d’histoire de la Région du Nord et de l’Europe du Nord-Ouest » dans Les Pays-Bas français, 1990, p. 98-110.

1983
« Les mortalités lilloises (1328-1369) » dans Revue du Nord, 1983, tome LXV, n° 257, p. 327-343.


OUVRAGES

2007

Martine Aubry, Isabelle Chave, Vincent Doom, Archives, archivistes, archivistique dans l'Europe du Nord-Ouest du Moyen Âge à nos jours, Villeneuve d'Ascq, CEGES, 2007, 327 p.

2006

Iconographe du volume, sous la direction de Robert Vandenbussche,
avec la collaboration de Martine Aubry, Jean-Paul Barrière, Catherine Denys, François Da Roccha, Croix. La mémoire d'une ville, Paris, Editions de la Martinière, 2006, 280 p.


Catalogue de présentation de l’exposition La photographie au service des SHS : de la plaque photographique au CD-ROM (10-15 octobre 2005)

2003

avec Westeel Isabelle (textes réunis par), La numérisation des textes et des images : techniques et réalisations, actes des journées d'études organisées à la Maison de la Recherche les 16 et 17 janvier 2003, Villeneuve d'Ascq, UL3, 2003, 190 p.

2000

4 000 bourgeois de Lille au XIVe siècle. Le premier registre aux bourgeois (1291-1355). Édition et commentaire
. Lille, CRHEN-O, 2000, 263 pages.

Chapitres d'ouvrages

 


AUTRES

Communications

2007
"De la Conservation à l'exploitation : les fonds spécifiques d'un laboratoire de recherche"
, Journée d'étude Les archives de la recherche en SHS : retours d'expérience et premier bilan, MSH Bourgogne, Dijon, Jeudi 25 octobre 2007 -
Enregistrement sonore de la communication en ligne
[http://mshdijon.u-bourgogne.fr/msh_cnrs/Multimedia/archives/2007-2008/Archives%20en%20SHS/SHS1.htm]

Comptes rendus

 

 

Les livres...
2008-2014