Accueil

AXE 2 - ARTS ET MÉMOIRES D'EUROPE :
IDENTITÉ - HÉRITAGE - INTÉGRATION - REPRÉSENTATIONS

Animateurs : Anne-Marie LEGARÉ - Chang Ming PENG


Programme prévisionnel

Ce second programme thématique entend conforter la forte spécificité de l’histoire de l’art portée par notre laboratoire (équipe 1) en association avec les recherches menées sur la mémoire, le fait religieux et les identités qui relevaient précédemment de l’axe transversal « Construction des savoirs » et de l’équipe 3. Si l’espace septentrional est au cœur des thématiques de cet axe, il est aussi pensé comme un espace ouvert d’échanges Nord/Sud, un espace de structuration de la recherche et d’initiatives collaboratives, un cadre de réflexion sur les notions d’Héritages, frontières et dépassements qui sont questionnées.

Cet axe s’appuie sur les spécialités disciplinaires qui ont fait le renom de l’histoire de l’art dans notre laboratoire auxquelles s’ajouteront de nouveaux projets. Patrick Michel met en place un axe de recherche sur les arts décoratifs en collaboration avec la Collection Wallace et l’École du Louvre, collaboration toute à la fois scientifique et pédagogique, fortement adossée à la formation au sein du master patrimoine. Valentina Sapienza porte un ambitieux programme pluridisciplinaire et européen, le Projet Garzoni, Apprentissage en Europe : Venise et les Flandres a qui pour partenaire régional la MESHS, nationaux (les universités de Marne-la-Vallée et de Rouen) et en Europe, la Ca’Foscari de Venise, la Sapienza de Rome, l’université d’Anvers, l’université de Warwick, l’École Polytechnique de Lausanne. Ce projet constitue la première étape d'un programme qui sera proposé dans le cadre d'appels à projets ANR (européens ou nationaux) : le « Projet Garzoni » a été retenu par les Pilot Case Studies du programme international transdisciplinaire de l'université Ca' Foscari, le « Joint Research Center for Digital Humanities and Future Cities in Venice », en partenariat avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne.

Les questions mémorielles et identitaires ont été également l’un des axes de recherche développé lors du précédent quinquennal. Les programmes Mymem, RIM Nord et PHC Van Gogh seront poursuivis en élargissant les partenariats autour des identités mémorielles septentrionales (partenariat avec Leyde) et associés à d’autres programmes de recherche connexes autour de l’hivernité, du Nord et du froid lancés avec nos partenaires européens (ouverture du programme « Ports et Hinterlands » à l’espace baltique) et québécois (Daniel Chartier, Laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord, UQAM).
L’héritage religieux reste aussi l’une des thématiques développées dans ce cadre. Il est au cœur du projet Colomban : le monachisme irlandais en Europe (VIe-XIe siècles) : identité religieuse, culturelle et matérielle, transmission des textes, projet de GDRI en partenariat avec les universités de Galway et Dublin, du Piémont oriental, les Universités de Bourgogne et de Lyon 3, déposé le 30 avril 2013.


CNRS